La police nationale endeuillée pour la 54e fois depuis le début de l’année

S'abonnerTelegram
Un policier de plus s’est suicidé avec son arme de service le 4 novembre, rapporte Le Parisien. Son corps a été retrouvé chez lui, dans le sud de Nantes.

Un policier de 38 ans a mis fin à ses jours avec son arme de service lundi 4 novembre, rapporte Le Parisien. Il a été retrouvé mort chez lui, dans le sud de Nantes (Loire-Atlantique).

Le fonctionnaire, qui était affecté à Nantes depuis 2017, a expliqué son geste dans une lettre, où il confie avoir des problèmes personnels.

La police nationale a tenu à rendre hommage à l’agent sur Twitter.

​Hausse des suicides

Depuis le début de l’année 2019, 54 policiers se sont donné la mort, d’après la même source. En comparaison, ils étaient 35 à s’être suicidés à l’issue de l’année 2018.

En avril dernier, le ministre des Affaires intérieures Christophe Castaner a annoncé la création d'une cellule alerte prévention suicide. Un numéro de téléphone est joignable 24h/24, 7 jours sur 7, pour les policiers souhaitant un soutien psychologique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала