Près de 60% des Français sont en dépassement de découvert au moins une fois par an

© AFP 2022 JEAN-SEBASTIEN EVRARDUne Indienne cherche le propriétaire des 13 M EUR versés sur son compte bancaire
Une Indienne cherche le propriétaire des 13 M EUR versés sur son compte bancaire - Sputnik Afrique
En 2019, 57% des Français ont dépassé leur découvert autorisé, selon une étude du 7 octobre menée par le comparateur Panorabanques. Celle-ci indique également que les frais de dépassement sont élevés, mais que les Français arrivent de mieux en mieux à gérer leur budget.

Le comparateur Panorabanques a publié ses dernières statistiques sur son site Internet. Selon elles, 57% des Français ont dépassé leur découvert autorisé au moins une fois en 2019. Parmi eux, 21% sont dans le rouge vif tous les mois. Même les revenus les plus aisés (plus de 3.000€ par mois) sont concernés, 47% d’entre eux s’étant laissé déborder.

Le comparateur a également calculé le montant moyen des frais sanctionnant le dépassement bancaire. Rien que le fait de disposer d’une autorisation de découvert coûte en moyenne sept euros par an aux Français. La facture s’alourdit lorsque le découvert est non autorisé : plus de 70 euros par an. Pour ceux qui plongent tous les mois, cela peut aller jusqu’à plusieurs centaines d’euros: plus on est à découvert, plus cela coûte cher.

Des billets de banque - Sputnik Afrique
Les banques françaises, championnes des frais bancaires

Panorabanques a également noté une baisse de la fréquence du dépassement de découvert autorisé. En 2014, 28% des Français étaient en dépassement tous les mois, contre 21% aujourd’hui. Cette tendance s’explique par trois raisons. D’abord, de meilleurs outils, souvent développés par les banques, permettent de mieux gérer son budget. Ensuite, les banques proposent des cartes à autorisation systématique qui bloquent un paiement si le compte est dans le rouge. Enfin, les modes de consommation ont changé. Les Français achètent plus souvent d’occasion ou font des achats groupés pour faire des économies.

«Pensez aussi à comparer votre banque avec les autres car, d’un établissement à l’autre, le coût du découvert varie parfois du simple au double. Changer de banque peut vous aider à réduire la facture», a suggéré Laure Prenat, directrice générale de Panorabanques, dans un communiqué joint à cette étude.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала