Le bilan des policiers mettant fin à leurs jours avec leur arme de service s’alourdit: suicide en Seine-Saint-Denis

© AFP 2023 BERTRAND GUAYPolice nationale
Police nationale - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Au tribunal de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, un agent de police de 33 ans s’est donné la mort, avec son arme de service. C’est le 53e de ses collègues à agir ainsi depuis le début de l’année, d’après Le Parisien.

Un policier a utilisé son arme de service pour mettre fin à ses jours au tribunal de Bobigny, rapporte Le Parisien. L’homme, âgé de 33 ans, est le 53e dans les rangs de la police à se suicider depuis le début de l’année, d’après les chiffres des syndicats.

Une arme - Sputnik Afrique
Le nombre de suicides dans la police française atteint la barre des 50 morts en 2019

Le drame s’est produit tôt ce mercredi matin 9 octobre, en Seine-Saint-Denis. Le policier faisait partie de la brigade de nuit de la compagnie de garde du Palais de justice, selon le quotidien. Il occupait ce poste depuis plusieurs années.

Selon les informations relayées par Le Parisien, les collègues de ce policier savaient qu’il avait des difficultés financières. Toutefois, ces motifs ne sont pas encore établis. L'inspection générale de la police nationale a été saisie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала