En France, la directrice d’une maternelle retrouvée morte dans son école, possible suicide

S'abonnerTelegram
Une femme de 58 ans a été découverte lundi matin dans l'école Méhul de Pantin, en banlieue parisienne. La thèse du suicide est privilégiée, d’après une source de l’AFP.

Une directrice d'école maternelle a été retrouvée morte lundi matin, son corps gisant dans le hall de l'établissement qu'elle dirigeait à Pantin, en Seine-Saint-Denis, rapporte l’AFP, se référant à une source proche de l'enquête qui confirme une information du Parisien.

«Le suicide sur le lieu de travail est l'hypothèse privilégiée», a indiqué cette source à l’agence de presse, indiquant que «tout convergeait» vers cette piste, notamment la rédaction de «plusieurs courriers écrits de sa main pour informer de son choix» et la présence d'«une affichette à l'entrée de l'école à l'intention de la gardienne qui était on ne peut plus explicite».

Le corps de la femme, âgée de 58 ans, a été découvert lundi matin dans l'école Méhul de Pantin, en proche banlieue parisienne, mais la mort est survenue «dans le courant du week-end», selon la source. La directrice ne résidait pas dans l'établissement.

Une arme - Sputnik Afrique
Le nombre de suicides dans la police française atteint la barre des 50 morts en 2019
L'école, qui accueille 300 enfants, était fermée lundi, et une cellule psychologique a été mise en place.

Le parquet de Bobigny a indiqué à l'AFP avoir ouvert une enquête pour rechercher les causes exactes de la mort, enquête confiée au commissariat de Pantin. Une autopsie a été ordonnée et devrait avoir lieu mardi.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала