Apple fait l’objet d’un recours collectif pour avoir écouté des utilisateurs à leur insu

© Sputnik . Alexandre Galperine / Accéder à la base multimédiaiPhone (image d'illustration)
iPhone (image d'illustration) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Des utilisateurs ont intenté un recours collectif contre Apple pour violation de leur droit à la vie privée. Ils exigent que soient effacés les enregistrements de leurs conversations avec l'assistant vocal Siri, que les sous-traitants pouvaient écouter et analyser, ainsi que le versement d’une indemnité, rapporte Bloomberg.

C'est le premier recours collectif intenté contre Apple concernant l’assistant vocal Siri. Les utilisateurs d’Apple exigent l’effacement des enregistrements de leurs conversations avec l'assistant vocal et le versement d’une indemnité. Un recours collectif a été déposé le 7 août devant un tribunal de la ville de San Jose, limitrophe de San Francisco, et a été renvoyé devant le tribunal du district nord de Californie. En outre, tous ceux qui possèdent les appareils munis de Siri fabriqués au plus tard en 2011 peuvent se joindre à l’action, indique Bloomberg.

Голосовой помощник - Sputnik Afrique
Apple et Google arrêtent pour trois mois d’analyser les enregistrements à l’insu de leurs utilisateurs
Le contrat d'utilisation d'Apple donne à la société le droit d'enregistrer les propriétaires des appareils lorsqu'ils activent Siri à l'aide de la commande vocale spéciale «Hey, Siri». Selon l’accusation, l'assistant vocal peut être activé par tout son autre que la voix que le smartphone peut considérer comme une commande d’activation. Par exemple, il peut réagir au bruit de la foudre ou même quand une personne lève simplement la main.

Le 2 août, sous la pression de l’Office de la protection des données de Hambourg, Apple et Google ont temporairement suspendu leur coopération avec les sous-traitants engagés pour améliorer les assistants vocaux. Ceux-ci ont écouté et analysé les enregistrements de leurs utilisateurs, choisis au hasard via les assistants vocaux Siri et Google Assistant.

Les données obtenues permettaient de former des programmes plus «humains» et de mieux comprendre les demandes. Les représentants d’Apple ont promis de moderniser ce processus dans un souci de sécurité des données personnelles des utilisateurs.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала