Un CRS se donne la mort dans les Yvelines, prolongeant l’hécatombe de 2019

© Sputnik . Julien Mattia / Accéder à la base multimédiaDes agents de la CRS
Des agents de la CRS - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Les rangs des forces de l’ordre déplorent une nouvelle perte dans les Yvelines où un agent de 34 ans, affecté à la CRS 61, a mis fin à ses jours dans la nuit du lundi 17 au mardi 18 juin. Une cinquantaine de membres des forces de l’ordre ont déjà mis fin à leurs jours depuis le début de l’année.

Yann T., un policier affecté à la CRS 61 à Vélizy-Villacoublay (Yvelines), s’est donné la mort dans la nuit du 17 au 18 juin, annonce Actu17.

Le portail ajoute qu’il avait travaillé auparavant au commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris.

une ambulance, image d'illustration - Sputnik Afrique
Roué de coups sur la N10, un policier demande du secours et se fait tabasser une seconde fois par un autre
Ses collègues ont ouvert une collecte de fonds Leetchi «afin de venir en aide à sa famille et tous ses proches».

La semaine dernière, un policier s’est donné la mort à Nîmes (Gard). Il était affecté au commissariat du XIXe arrondissement de Paris.

Plus de 50 membres des forces de l'ordre ont mis fin à leurs jours depuis le début de l'année, souligne le média. En 2018, ce nombre s'élevait à 35 policiers et 33 gendarmes. Le taux de morts volontaires dans la profession est supérieur de 36% à celui de la population générale, selon une étude de l'Inserm.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала