L’endroit où peut se cacher de la vie sur Mars indiqué par un scientifique UK

S'abonnerTelegram
La planète rouge, qui a actuellement un climat chaud et sec, aurait pu être un paradis avec des fleuves et des chutes d’eau sur sa surface dans le passé, suggère le scientifique britannique Brian Cox. D’après lui, au fond d’un cratère martien pourraient aujourd’hui exister des organismes de vie primitive.

Le scientifique Brian Cox a supposé qu’un jour la planète rouge, connue actuellement pour être rocheuses et désertique, aurait pu être un paradis avec des chutes et des cascades d’eau ainsi que des fleuves. D’après ses propos tenus au cours d’une nouvelle émission sur la chaîne britannique BBC Two, de la vie extraterrestre pourrait être présente à l’intérieur d’un cratère de 1.500 kilomètres sur Mars.

Mars  - Sputnik Afrique
Un réservoir d’eau gelée pouvant submerger toute la planète découvert sur Mars par la NASA

Brian Cox a expliqué comment la plupart de l'eau de la planète rouge a probablement disparu lorsque son atmosphère a changé.

«Une grande partie de l’eau s'est évaporée et s'est enfuie dans l'espace, en laissant seulement des petites traces derrière dans les petits réservoirs d'eau gelée sur la planète», a-t-il expliqué.

Avant de poursuivre:

«Il y a un cratère sur Mars baptisé Hellas Planitia, qui fait 1.500 kilomètres de large et neuf kilomètres de profondeur; cela signifie que vous pourriez y mettre l’Everest et le sommet n'atteindrait pas le bord.»

Brian Cox a exprimé l’hypothèse qu’il y ait des microbes se cachant à la surface, car en raison de la haute pression atmosphérique il est probable qu’il y ait de l’eau liquide dans la cuvette du cratère.

«La pression atmosphérique est si haute là-bas que de l'eau liquide peut exister, donc je suppose qu'il n'est pas impossible d'imaginer des microbes remonter du fond pour se prélasser au Soleil de midi avant de disparaître pour survivre au froid de la nuit martienne», avance le scientifique.

Une exoplanète (Image d'illustration) - Sputnik Afrique
Une vie extraterrestre pourrait exister sur des exoplanètes proches, selon des astronomes

Toutefois, il souligne que si de la vie existait vraiment au fond du cratère, il ne s’agirait que d’une vie primitive.

Selon Brian Cox, il y a 3,5 milliards d’années, Mars avait une atmosphère riche en gaz à effet de serre, qui ne pouvait tenir sur la planète en raison de sa taille relativement petite. Cela aurait fait évaporer ses fleuves dans l'espace.

Auparavant, les scientifiques de la NASA avaient découvert un gigantesque réservoir d'eau gelée sous la calotte glaciaire polaire nord de Mars en utilisant un radar à pénétration de sol (RPS). Ils avaient constaté qu’une région du nord de Mars, à environ deux kilomètres sous le pôle martien, dissimulait plusieurs couches de glace mélangée à du sable.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала