Le F-35 est à la tête du top 5 des pires projets d’armes US dressé par Business Insider

© AP Photo / Rick BowmerLe chasseur américain F-35
Le chasseur américain F-35  - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le coût et les problèmes de fiabilité placent l’avion d'attaque F-35 Lightning II à la tête du classement des pires projets d’armes de l’armée américaine, établi par le site d’information Business Insider.

Le site d’information américain Business Insider a inclus le chasseur F-35 Lightning II à sa liste des cinq pires projets d’armes de l’armée américaine à cause de son coût démesuré et de ses problèmes de fiabilité.

La réalisation du programme F-35 a révélé de multiples problèmes techniques et de production, a ainsi signalé Business Insider.

«Les derniers tests d'évaluation et les essais opérationnels du Pentagone ont mis en évidence des problèmes persistants de fiabilité et de disponibilité», a indiqué le média.

Le top 5 comprend également le destroyer de classe Zumwalt, les frégates légères furtives de classe Littoral Combat Ship (LCS), les porte-avions de classe Ford et le canon électrique Railgun.

Selon Business Insider, le destroyer de classe Zumwalt, dans lequel la Marine américaine a investi des milliards de dollars, présente des problèmes de moteur et d’électricité, ainsi qu’une perte potentielle de capacité furtive due à l’utilisation de composants à faible coût.

Un chasseur F-35B - Sputnik Afrique
De mal en pis: le chasseur US F-35 révèle de nouveaux bugs dans son système
Les frégates de classe LCS sont confrontées à des problèmes de survie dans des conditions de conflits de haute intensité.

Le média constate des problèmes similaires sur le porte-avions de classe Ford, signalant que le dernier test du Pentagone a révélé une fiabilité mauvaise ou inconnue de ses systèmes, critique pour les opérations aériennes.

En ce qui concerne le canon électrique Railgun, développé depuis plus de dix ans aux États-Unis, des problèmes liés à sa cadence de tir et à sa consommation d’énergie ne lui permettent pas de remplacer les armes actuellement en service.

«L’armée américaine, avec ses partenaires de l’industrie, fabrique certaines des meilleures armes au monde, mais les programmes qui les produisent fonctionnent rarement aussi bien que prévu», résume en définitive le média.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала