Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe

S'abonnerTelegram
Le 26 avril 1986 se produisait la plus grave catastrophe nucléaire que l’humanité a jusqu’à présent connue. Le réacteur de la 4e tranche de la centrale de Tchernobyl explosait.

Découvrez dans ce diaporama réalisé par Sputnik comment se déroulèrent les événements à la centrale dans les heures et les jours qui suivirent l’accident.

© Sputnik . Igor Kostin / Accéder à la base multimédiaL’explosion qui se produisit le samedi 26 avril 1986 à 01h23.47 dans le 4e réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl faillit le détruire entièrement. Le bâtiment s’effondra partiellement, l’opérateur Valery Khodemtchouk périt.
Sur la photo: mur du 4e réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl après l’explosion.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
1/19
L’explosion qui se produisit le samedi 26 avril 1986 à 01h23.47 dans le 4e réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl faillit le détruire entièrement. Le bâtiment s’effondra partiellement, l’opérateur Valery Khodemtchouk périt.
Sur la photo: mur du 4e réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl après l’explosion.
© Sputnik . Igor Kostin / Accéder à la base multimédiaUn incendie se déclara dans les bâtiments de la centrale et sur son toit. Plusieurs pompiers périrent pendant les premières minutes et heures qui suivirent l’incendie. Ces gens courageux réussirent à arrêter le feu à l’intérieur de la salle des machines.
Sur la photo: un groupe de liquidateurs se prépare à sortir sur ce qu’il reste du toit du réacteur de la centrale de Tchernobyl après la catastrophe.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
2/19
Un incendie se déclara dans les bâtiments de la centrale et sur son toit. Plusieurs pompiers périrent pendant les premières minutes et heures qui suivirent l’incendie. Ces gens courageux réussirent à arrêter le feu à l’intérieur de la salle des machines.
Sur la photo: un groupe de liquidateurs se prépare à sortir sur ce qu’il reste du toit du réacteur de la centrale de Tchernobyl après la catastrophe.
© Sputnik . Vitaliy Ankov / Accéder à la base multimédiaLe niveau d’irradiation constaté de 1.500 röntgens était plusieurs fois supérieur à celui provoquant la mort.
Sur la photo: soldats en train d’aménager un point d’atterrissage pour hélicoptères lors de l’élimination des conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
3/19
Le niveau d’irradiation constaté de 1.500 röntgens était plusieurs fois supérieur à celui provoquant la mort.
Sur la photo: soldats en train d’aménager un point d’atterrissage pour hélicoptères lors de l’élimination des conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.
© Sputnik . Vitaliy Ankov / Accéder à la base multimédiaL’incendie sur ce qu’il restait du toit du réacteur ne fut éteint que le 6 mai.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
4/19
L’incendie sur ce qu’il restait du toit du réacteur ne fut éteint que le 6 mai.
© Sputnik . Vitaly Ankov / Accéder à la base multimédiaPendant ces jours terribles, les soldats mobilisés éteignirent et retirèrent de ce qu’il restait du toit du bâtiment où se trouvait le 4e réacteur des fragments de graphite et de tubes contenant du combustible nucléaire.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
5/19
Pendant ces jours terribles, les soldats mobilisés éteignirent et retirèrent de ce qu’il restait du toit du bâtiment où se trouvait le 4e réacteur des fragments de graphite et de tubes contenant du combustible nucléaire.
© Sputnik . Vitaly Ankov / Accéder à la base multimédiaÀ chaque fois qu’ils touchaient ces débris, les liquidateurs et secouristes recevaient en 30-60 secondes une dose de 40 rems et plus alors que la dose d’irradiation admissible sur une année entière est de 25 rems. Un monument consacré à l’exploit des pompiers fut érigé plus tard près de la centrale grâce à une souscription nationale.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
6/19
À chaque fois qu’ils touchaient ces débris, les liquidateurs et secouristes recevaient en 30-60 secondes une dose de 40 rems et plus alors que la dose d’irradiation admissible sur une année entière est de 25 rems. Un monument consacré à l’exploit des pompiers fut érigé plus tard près de la centrale grâce à une souscription nationale.
© Sputnik . Boris Prihodko / Accéder à la base multimédia31 personnes périrent, 237 personnes irradiées furent hospitalisées.
Sur la photo: spécialistes du nucléaire se rendant à la centrale de Tchernobyl pour éliminer les conséquences de l’avarie.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
7/19
31 personnes périrent, 237 personnes irradiées furent hospitalisées.
Sur la photo: spécialistes du nucléaire se rendant à la centrale de Tchernobyl pour éliminer les conséquences de l’avarie.
© Sputnik . Vitaly Ankov / Accéder à la base multimédiaLe début de l’évacuation de la ville de Pripiat fut annoncé à la radio locale le 27 avril. 47.000 personnes, dont 17.000 enfants et 80 malades alités, furent évacués en 2 heures et demie. Jamais encore on n’avait réussi à évacuer aussi vite les habitants d’une ville.
Sur la photo: femmes du personnel des transmissions près du 4e réacteur de la centrale de Tchernobyl.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
8/19
Le début de l’évacuation de la ville de Pripiat fut annoncé à la radio locale le 27 avril. 47.000 personnes, dont 17.000 enfants et 80 malades alités, furent évacués en 2 heures et demie. Jamais encore on n’avait réussi à évacuer aussi vite les habitants d’une ville.
Sur la photo: femmes du personnel des transmissions près du 4e réacteur de la centrale de Tchernobyl.
© Sputnik . Igor KostinLe début de l’évacuation de la ville de Pripiat fut annoncé à la radio locale le 27 avril. 47.000 personnes, dont 17.000 enfants et 80 malades alités, furent évacués en 2 heures et demie. Jamais encore on n’avait réussi à évacuer aussi vite les habitants d’une ville.
Sur la photo: femmes du personnel des transmissions près du 4e réacteur de la centrale de Tchernobyl.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
9/19
Le début de l’évacuation de la ville de Pripiat fut annoncé à la radio locale le 27 avril. 47.000 personnes, dont 17.000 enfants et 80 malades alités, furent évacués en 2 heures et demie. Jamais encore on n’avait réussi à évacuer aussi vite les habitants d’une ville.
Sur la photo: femmes du personnel des transmissions près du 4e réacteur de la centrale de Tchernobyl.
© Sputnik . Vitaly Ankov / Accéder à la base multimédiaPrès de 5.000 tonnes de matériaux furent déversés sur le réacteur jusqu’au 10 mai. Les pilotes soviétiques furent baptisés les «anges de Tchernobyl».
Sur la photo: le commandant A. Babitch.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
10/19
Près de 5.000 tonnes de matériaux furent déversés sur le réacteur jusqu’au 10 mai. Les pilotes soviétiques furent baptisés les «anges de Tchernobyl».
Sur la photo: le commandant A. Babitch.
© Sputnik . Vitaliy Ankov / Accéder à la base multimédiaAu total, 595.000 personnes luttèrent contre le feu et l’irradiation. Près de 165.000 devinrent infirmes et plus de 60.000 moururent des conséquences de l’irradiation.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
11/19
Au total, 595.000 personnes luttèrent contre le feu et l’irradiation. Près de 165.000 devinrent infirmes et plus de 60.000 moururent des conséquences de l’irradiation.
© Sputnik . Vasiliy Litosh / Accéder à la base multimédiaLe 2 mai, considérant les niveaux de radioactivité, la Commission gouvernementale ordonna l’évacuation de la population dans un rayon de 10 kilomètres. Nombreux furent ceux, comme Maria Ostrinksaya, alors à la retraite (sur la photo à gauche), qui accueillirent chez eux des personnes évacuées.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
12/19
Le 2 mai, considérant les niveaux de radioactivité, la Commission gouvernementale ordonna l’évacuation de la population dans un rayon de 10 kilomètres. Nombreux furent ceux, comme Maria Ostrinksaya, alors à la retraite (sur la photo à gauche), qui accueillirent chez eux des personnes évacuées.
© Sputnik . Igor Kostin / Accéder à la base multimédiaLe 3 mai, des mineurs du Donbass et de Toula arrivèrent à la centrale de Tchernobyl pour lutter contre les conséquences de l’accident.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
13/19
Le 3 mai, des mineurs du Donbass et de Toula arrivèrent à la centrale de Tchernobyl pour lutter contre les conséquences de l’accident.
© Sputnik . Vitaliy Ankov / Accéder à la base multimédiaLe 4 mai commença l’évacuation de la population dans un rayon de 30 kilomètres, ce qui englobait une zone située sur le territoire de la Biélorussie.
Sur la photo: hélicoptère effectuant des mesures radiologiques au-dessus de la centrale de Tchernobyl.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
14/19
Le 4 mai commença l’évacuation de la population dans un rayon de 30 kilomètres, ce qui englobait une zone située sur le territoire de la Biélorussie.
Sur la photo: hélicoptère effectuant des mesures radiologiques au-dessus de la centrale de Tchernobyl.
© Sputnik . Igor Kostin / Accéder à la base multimédiaLe 6 mai, l’incendie du réacteur fut éteint. Il n’y avait pratiquement plus de rejets de matières radioactives. La température dans la cuve du réacteur cessa d’augmenter. 5000 tonnes de sable destinées à absorber les particules s’échappant du combustible nucléaire furent déversées sur ce qu’il restait du réacteur et du bâtiment. Les liquidateurs avaient remporté leur première victoire.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
15/19
Le 6 mai, l’incendie du réacteur fut éteint. Il n’y avait pratiquement plus de rejets de matières radioactives. La température dans la cuve du réacteur cessa d’augmenter. 5000 tonnes de sable destinées à absorber les particules s’échappant du combustible nucléaire furent déversées sur ce qu’il restait du réacteur et du bâtiment. Les liquidateurs avaient remporté leur première victoire.
© Sputnik . Igor Kostin / Accéder à la base multimédiaUn immense nuage radioactif s’étira de la Norvège à l’Afrique du Nord, en passant par les Balkans.
Sur la photo: la ville de Pripiat évacuée après l’accident survenu à la centrale de Tchernobyl, mai 1986.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
16/19
Un immense nuage radioactif s’étira de la Norvège à l’Afrique du Nord, en passant par les Balkans.
Sur la photo: la ville de Pripiat évacuée après l’accident survenu à la centrale de Tchernobyl, mai 1986.
© Sputnik . Vitaliy Ankov / Accéder à la base multimédiaSelon les données officielles, 8, 4 millions, dont 2 millions d’enfants, furent irradiés. Plus de 404 000 personnes furent déplacées. Les radionucléides se répandirent sur 15 % du territoire de la Russie, 7-10 % de celui de l’Ukraine et 23 % de celui de la Biélorussie.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
17/19
Selon les données officielles, 8, 4 millions, dont 2 millions d’enfants, furent irradiés. Plus de 404 000 personnes furent déplacées. Les radionucléides se répandirent sur 15 % du territoire de la Russie, 7-10 % de celui de l’Ukraine et 23 % de celui de la Biélorussie.
© Sputnik . Vitaliy Ankov / Accéder à la base multimédiaLes experts ne purent s’accorder sur la cause de l’accident. L’arrêt de la 4e tranche de la centrale de Tchernobyl était prévu le 25 avril 1986. Des travaux devaient y être effectués par la suite. Le personnel de la centrale commit une série d’erreurs durant la procédure d’arrêt du réacteur qui n’était pas protégé par une enceinte de confinement.
Sur la photo: matériel militaire envoyé à la centrale de Tchernobyl.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
18/19
Les experts ne purent s’accorder sur la cause de l’accident. L’arrêt de la 4e tranche de la centrale de Tchernobyl était prévu le 25 avril 1986. Des travaux devaient y être effectués par la suite. Le personnel de la centrale commit une série d’erreurs durant la procédure d’arrêt du réacteur qui n’était pas protégé par une enceinte de confinement.
Sur la photo: matériel militaire envoyé à la centrale de Tchernobyl.
© Sputnik . Vitaliy Ankov / Accéder à la base multimédiaLa centrale nucléaire de Tchernobyl est située en Ukraine, à 110 kilomètres au nord de Kiev, à 3 de la ville de Pripiat, à 18 de celle de Tchernobyl et à 16 de la frontière avec la Biélorussie.
Sur la photo: des liquidateurs se rendent sur les lieux de l’accident.
Tchernobyl: premières heures et journées après la catastrophe - Sputnik Afrique
19/19
La centrale nucléaire de Tchernobyl est située en Ukraine, à 110 kilomètres au nord de Kiev, à 3 de la ville de Pripiat, à 18 de celle de Tchernobyl et à 16 de la frontière avec la Biélorussie.
Sur la photo: des liquidateurs se rendent sur les lieux de l’accident.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала