En Chine, un chiot policier cloné a commencé à s’entraîner (photos)

CC0 / Pixabay/LUM3N / Un chien (image d'illustration)
Un chien (image d'illustration) - Sputnik Afrique
Après avoir fait cloner l’un de ses meilleurs chiens, Huahuangma, les policiers chinois ont commencé à entraîner «son» bébé nommé Kunxun, rapporte The China Daily. Selon le média, le chiot, âgé de 3 mois, est donc arrivé sur la base des chiens policiers où il a été «chaleureusement» accueilli.

Le chiot Kunxun, clone d'un chien détective chinois ayant élucidé des dizaines de crimes, y compris des meurtres, a commencé ses entraînements sur la base des chiens policiers de Kunming, dans le sud-ouest de la Chine, rapporte The China Daily.

​D'après le média, le futur «policier» y a été «chaleureusement» accueilli par ses collègues le 5 mars.

Un chien - Sputnik Afrique
Pour économiser, la police chinoise a cloné l’un de ses meilleurs chiens (photo)
Le clonage a été choisi car la formation d'un tel chien dure jusqu'à cinq ans et coûte environ 65.000 euros, comme l'a précisé The China Daily.

Ce projet a été réalisé par le ministère de la Sécurité publique, qui a mis en place un programme de clonage de chiens policiers performants, en partenariat avec la base des chiens policiers de Kunming, l'Université agricole du Yunnan et la société Sinogene Biotechnology Co Ltd de Pékin, spécialisée dans les services technologiques de clonage d'animaux domestiques et d'édition de gènes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала