Malaisie: la participation de musulmanes à ce concours de beauté peut créer la controverse

© Sputnik . Evgenya Novozhenina / Accéder à la base multimédiaУчастницы финала всероссийского конкурса красоты "Мисс Русское Радио 2018" в Центральном Манеже
Участницы финала всероссийского конкурса красоты Мисс Русское Радио 2018 в Центральном Манеже - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La participation des femmes musulmanes aux concours de beauté est strictement interdite par les autorités de l’État malaisien de Sabah, a rappelé le chef de l’United Sabah Islamic Organisation, Sairin Karno, en soulignant qu’une telle permission pourrait créer la controverse.

Les autorités gouvernementales de l'État malaisien de Sabah n'ont pas apprécié la proposition de permettre aux femmes musulmanes de participer au concours de beauté Unduk Ngadau, qui a lieu annuellement pendant la fête de la récolte de Kaamatan, selon le journal malaisien Daily Express.

Qatari women attend the first stage of the Tour of Qatar women's cycling race in Doha on February 8, 2009. - Sputnik Afrique
La CEDH vient-elle d’ouvrir à la charia la porte d’une application en Europe?

D'après le chef de l'United Sabah Islamic Organisation, Sairin Karno, la permission aux femmes musulmanes de prendre part au concours de beauté pourrait provoquer une controverse.

«L'Unduk Ngadau est organisé depuis longtemps et son concept et ses objectifs sont déjà connus. Donc, il est préférable qu'il reste ainsi et ne pas créer la controverse en suggérant la participation de femmes musulmanes à ce concours de beauté», a déclaré Sairin.

Il a aussi averti que, selon les lois malaisiennes, toutes musulmanes «condamnées pour participation à un concours de beauté ou du mannequinat» sont passibles d'une amende pouvant s'élever à 1.000 ringgits (environ 210 euros) ainsi qu'une incarcération de trois mois, indique le journal citant Sairin Karno.

Une femme voilée - Sputnik Afrique
Serrer la main pour devenir danois: des musulmans évoquent une discrimination

Il a réagi à la déclaration de Joanna Kitingan, la présidente du Comité d'organisation de l'Unduk Ngadau Kaamatan, qui souhaite que les femmes musulmanes puissent participer à des concours de beauté. Elle avait déclaré qu'il était important de pratiquer l'inclusivité pendant l'événement afin de promouvoir la culture Kadazan-Dusun, selon le journal.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала