Le ministère libyen des Affaires étrangères attaqué à Tripoli

S'abonnerTelegram
Des kamikazes ont attaqué mardi, 25 décembre, le siège du ministère libyen des Affaires étrangères, apprend-on auprès des services de sécurité.

Au moins une personne est morte dans une attaque «terroriste» perpétrée par «trois ou quatre assaillants», dont un kamikaze, contre le ministère des Affaires étrangères mardi matin à Tripoli, la capitale libyenne, selon une source de sécurité.

La personne décédée est «un fonctionnaire du ministère», a dit par téléphone à l'AFP cette source sur place, sous le couvert de l'anonymat.

D'après le journal The Libya Times, une explosion est survenue près du bâtiment. L'un des trois attaquants, poursuit la chaîne 218TV, a été neutralisé. Selon une source au sein des forces de sécurité citée par Reuters, il s'agit d'un attentat-suicide.

L'assaut a été perpétré par plusieurs  «agresseurs terroristes», a précisé une chaîne libyenne gouvernementale, citant des sources au sein des ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères.

Sergueï Lavrov - Sputnik Afrique
Des bases militaires russes en Libye? Moscou fait toute la lumière
Des colonnes de fumée étaient visibles au-dessus du bâtiment, d'après des témoins.

La Libye est plongée dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays est divisé entre plusieurs entités rivales, avec notamment la présence à Tripoli d'un gouvernement d'union nationale (GNA), soutenu par la communauté internationale, et dans l'Est, un cabinet parallèle appuyé par l'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Khalifa Haftar.

Ce chaos politique et sécuritaire a favorisé l'émergence de groupes djihadistes qui ont commis de nombreuses attaques ces dernières années.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала