Les Gilets jaunes empêcheraient Emmanuel Macron de partir en vacances au ski

© SputnikL'acte 5 des Gilets jaunes sous haute surveillance à Paris, 15 décembre 2018
L'acte 5 des Gilets jaunes sous haute surveillance à Paris, 15 décembre 2018 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Même si Emmanuel Macron aurait émis le souhait de retourner skier dans les Pyrénées pendant ses vacances, comme il l’avait fait l’année dernière en s’offrant un séjour à La Mongie en compagnie de son épouse, cette année le Président n’ira pas skier. Son entourage lui aurait déconseillé une telle destination sur fond de crise des Gilets jaunes.

Entre l'affaire Benalla et la crise des Gilets jaunes, Emmanuel Macron aurait souhaité s'évader un peu en passant un séjour au ski à la Mongie dans les Pyrénées comme il l'avait fait l'année dernière en compagnie de son épouse. Cependant, cela ne devrait pas être le cas cette année car, comme l'indique Le Parisien, son «entourage l'en aurait fortement dissuadé» en raison du mouvement des Gilets jaunes qui ne s'essouffle pas depuis mi-novembre.

«Il y a encore des gens sur les ronds-points, la crise n'est pas achevée. Alors, voir le Président en train de faire du ski pendant ce temps-là, ce n'est peut-être pas le meilleur message à adresser en ce moment», a indiqué un de ses conseillers, cité par les médias.

French President Emmanuel Macron (2-R) leaves an emergency meeting at the Interior Ministry in Paris, France, late 11 December 2018 - Sputnik Afrique
«Il ne sort plus sans se maquiller tellement il est marqué»: la vie à huis clos de Macron
Lors de son intervention télévisée du 10 décembre dernier, Emmanuel Macron est apparu particulièrement amaigri, fatigué, mal rasé, le visage marqué, avec des cernes aux yeux.

Dans ce contexte du mouvement des Gilets jaunes particulièrement tendu, la personne d'Emmanuel Macron semble faire l'objet d'une colère particulière, au-delà de sa politique ou de sa fonction.

Masked protesters wearing yellow vests, a symbol of a French drivers' protest against higher fuel prices, take part in a demonstration on the Champs-Elysees in Paris, France, November 24, 2018 - Sputnik Afrique
«On vient te chercher chez toi»: des Gilets jaunes devant la villa de Macron (vidéo)
Ainsi, alors qu'il célébrait son anniversaire ce 21 décembre, des internautes ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux en appelant à lui «pourrir la fête» par de nouvelles mobilisations. Pire encore, un pantin à l'effigie d'Emmanuel Macron a été décapité dans la soirée du vendredi 21 décembre lors d'une manifestation de Gilets jaunes à Angoulême. Le procureur de la République en Charente a annoncé avoir ouvert une enquête «pour provocation au crime et outrage», confiant celle-ci au commissariat de police d'Angoulême.

À trois jours de Noël, les Gilets jaunes ont de nouveau mobilisé leurs troupes pour un sixième samedi consécutif de manifestations. De multiples rassemblements dans un climat plus ou moins tendu ont réuni 38.600 personnes en France à 18h00, contre 66.000 samedi dernier à la même heure, selon le ministère de l'Intérieur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала