Al-Qaïda «en résurgence» ciblerait des avions et des aéroports en Europe

S'abonnerTelegram
Al-Qaïda* est en résurgence et cherche à perpétrer de nouvelles attaques terroristes contre des avions de ligne et des aéroports en Europe, a averti le ministre britannique de la Sécurité, Ben Wallace.

Les terroristes d'Al-Qaïda* mettent au point des technologies permettant d'abattre des avions de ligne, a annoncé le ministre britannique de la Sécurité, Ben Wallace, dans les colonnes du Sunday Times.

Il a déclaré que les services de renseignement avaient révélé que les islamistes pourraient utiliser des bombes miniaturisées, ainsi que des drones bourrés d'explosifs pour faire sauter des cibles clés.

«La menace à l'aviation civile est réelle. Al-Qaïda* est en résurgence et s'est réorganisée. Ils ont davantage de projets à l'encontre de l'Europe, ils ont maîtrisé de nouvelles méthodes et cherchent à perpétrer de nouvelles attaques contre le transport aérien», a-t-il confié au média.

Le ministre a signalé que le gouvernement britannique avait débloqué 25 millions de livres (environ 27,8 millions d'euros) à un programme conjoint des ministères de l'Intérieur et des Transports visant à assurer une meilleure protection des avions contre les terroristes.

Il s'est également inquiété de la décision des États-Unis de retirer leurs forces de la Syrie, soulignant qu'Al-Qaïda* et d'autres groupes terroristes pourraient utiliser le pays arabe comme une tête de pont et une base pour leurs opérations.

Aéroport de Gatwick - Sputnik Afrique
Gatwick: les vols de nouveau suspendus après le signalement d'un drone
Mercredi soir, tous les vols ont été suspendus à l'aéroport de Gatwick, près de Londres, suite à l'apparition de deux drones d'origine inconnue au-dessus des pistes. À peine rouvert vendredi après avoir été contraint à l'arrêt par de mystérieux drones, l'aéroport londonien de Gatwick a dû suspendre de nouveau tous les vols en raison d'un incident similaire.

Un homme de 47 ans et une femme de 54 ans ont été arrêtés vendredi soir, dans le cadre de l'enquête sur les vols de drones, mais les deux ont été libérés sans inculpation. «Notre enquête se poursuit pour localiser les responsables des incursions de drones, et nous continuons d'examiner activement des pistes», a-t-il ajouté.

*Organisation interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала