15% environ des policiers catalans lutteraient pour l'indépendance

© REUTERS / Albert GeaLas protestas del 21D en Barcelona, Cataluña
Las protestas del 21D en Barcelona, Cataluña - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
En Catalogne, environ 15% des policiers soutiennent les indépendantistes qu'ils sont souvent appelés à contenir, indique El Mundo. Le journal cite l'exemple d'un agent des Mossos d'Esquadra qui a affirmé vouloir poser un jour de congé pour prendre part à une manifestation du 21 décembre et assuré se porter volontaire pour investir le Parlement.

Même dans les rangs des forces de l'ordre catalanes, les Mossos d'Esquadra, certains soutiennent, selon toute apparence, les idées indépendantistes et ils pourraient transmettre des informations confidentielles de la police aux leaders des militants pour l'indépendance, a signalé El Mundo.

Heurts entre police et manifestants à Barcelone, le 21 décembre 2018 - Sputnik Afrique
«Quelle république?»: heurts à Barcelone en marge d’une réunion du gouvernement espagnol
Exemple récent: à l'approche du rassemblement des indépendantistes catalans prévu pour le 21 décembre dernier, un agent des Mossos d'Esquadra a déclaré devant ses collègues qu'il poserait un jour de congé pour cette date, selon le quotidien qui se réfère à un témoin. Ce militant a assuré que s'il fallait prendre le Parlement par la force, il se porterait volontaire pour y entrer, était-il précisé dans le quotidien quelques jours avant le grand déploiement des forces de l'ordre lors des rassemblements de vendredi dernier.

En outre, on craint que ce soient ces policiers soutenant les indépendantistes qui transmettent des informations sur les déplacements des forces de l'ordre, notamment au Comité de Défense de la République (CDR, organisme qui se dit prôner l'autodétermination, l'émancipation des peuples et la justice sociale, ndlr), ajoute El Mundo.

Des indépendantistes inondent les rues de Barcelone pour le 1er anniversaire du référendum - Sputnik Afrique
Des indépendantistes inondent les rues de Barcelone pour le 1er anniversaire du référendum
Le 21 décembre, la tenue d'une réunion du Conseil des ministres espagnol à Barcelone, sous haute protection policière, a été marquée par des heurts entre forces de l'ordre et manifestants indépendantistes catalans. Selon la police et les services médicaux, il y a eu 12 interpellations et plus de 60 blessés dont beaucoup de policiers.

Des actions de protestation se sont tenues dans plusieurs quartiers de Barcelone et dans d'autres villes catalanes sur appel de plusieurs organisations indépendantistes catalanes dont l'Assemblée nationale catalane (ANC), organisatrice ces dernières années de mobilisations massives pour l'indépendance.

Des manifestants ont jeté des pierres, des pétards et de la peinture sur les policiers, ont renversé des poubelles et endommagé des feux de circulation. La police a riposté à coups de matraques et a tiré des balles en caoutchouc.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала