Si l’on devait mourir demain… Un moyen de prédire la mort expliqué par la science

CC0 / geralt / Vieillesse
Vieillesse - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Si la mort est inévitable, il serait bien possible de la prédire, affirment des spécialistes américains qui ont découvert un nouveau moyen de déterminer l’âge biologique d’un individu, lequel ne correspond pas toujours à son âge réel. Ce moyen permettra de prendre des mesures nécessaires afin de contourner la menace d’une mort précoce.

Des scientifiques américains du Salk Institute for Biological Studies ont trouvé le moyen de déterminer l'âge biologique d'un individu, lequel peut ne pas coïncider avec son âge réel. Pour ce faire, ils ont déterminé l'activité de gènes essentiels dans les cellules de la peau, relate la revue MedicalXpress.

riz - Sputnik Afrique
Manger du riz cacherait bien des risques inattendus pour la santé
Ayant analysé de vieilles cellules du tissu conjonctif, prélevées de la peau de 133 individus âgés de 1 à 94 ans, ils ont établi quels gènes restaient actifs dans les cellules à tel ou tel âge.

Cette technique a permis de donner l'âge approximatif d'un individu avec une marge d'erreur de de huit ans.

Dans le même temps, ceux qui souffrent de la progéria, une maladie génétique qui provoque des changements physiques ressemblant fort à une sénescence accélérée, a montré que, chez ceux qui en sont atteints, l'âge biologique était généralement majoré de dix ans par rapport à leur âge réel.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала