Retrait des troupes US de Syrie: Paris «donne un conseil» à Donald Trump

S'abonnerTelegram
Faisant quitter à leurs troupes le sol syrien, les autorités américaines doivent tenir compte de la protection des populations du nord-est du pays et de la stabilité de cette zone, a déclaré dans un communiqué le Quai d'Orsay au lendemain des annonces de la partie américaine.

Pour ne pas faire face à un nouveau «drame humanitaire» et à un retour des djihadistes, les États-Unis devront prendre en considération la protection des populations du nord-est de la Syrie et la stabilité dans la région, a annoncé le ministère français des Affaires étrangères dans un communiqué après la décision de Washington de retirer ses troupes du territoire syrien.

20 декабря 2018. Президент РФ Владимир Путин во время ежегодной большой пресс-конференции в Центре международной торговли на Красной Пресне. - Sputnik Afrique
Poutine sur le retrait des troupes US de Syrie: «Je ne sais pas ce qui en est»
«La protection des populations du nord-est de la Syrie et la stabilité de cette zone doivent être prises en compte par les États-Unis pour éviter tout nouveau drame humanitaire et tout retour des terroristes», lit-on dans ce document.

La diplomatie française a également indiqué que dans les semaines à venir, la France serait «attentive à ce que la sécurité de tous les partenaires des États-Unis soit assurée, y compris les Forces démocratiques syriennes».

Le 19 décembre, le Président américain a posté le tweet suivant: «Nous avons vaincu Daech* en Syrie, ma seule raison d'y rester pendant la présidence». Quelque temps plus tard, la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a annoncé que, conformément à la décision de Donald Trump, les États-Unis avaient entamé le retrait de leurs troupes du territoire de la République arabe syrienne. La porte-parole a pourtant précisé que les États-Unis et leurs alliés seraient toujours prêts à revenir en Syrie pour protéger les intérêts américains. Par la suite, dans une vidéo publiée dans la soirée, le Président américain a annoncé qu'il était «temps que nous troupes rentrent à la maison».

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала