Apple refuse de reconnaitre le défaut de ses iPad Pro comme un défaut

© Sputnik . Igor Zarembo / Accéder à la base multimédiaiPad
iPad - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Après de nombreuses plaintes d’utilisateurs du nouveau modèle d’ iPad Pro sur le fait qu’il se pliait facilement, l’entreprise Apple a déclaré qu’il ne s’agissait pas d’un défaut mais seulement d’un effet secondaire du processus de production.

L'entreprise Apple a répondu aux plaintes de clients concernant le nouvel iPad Pro qui sort de l'usine parfois…légèrement plié. Selon la société, il s'agit d'un effet secondaire du processus de production, mais non d'un défaut, comme l'écrit le site américain The Verge.

Après le début des ventes du nouvel iPad Pro ç la taille de guêpe, les utilisateurs ont remarqué que la tablette était très facile à plier au cours de son utilisation quotidienne.

Apple a reconnu que le nouvel iPad peut être «légèrement» plié, et a ajouté que cela n'affectait pas le fonctionnement de l'appareil et qu'il n'était pas défectueux. La société a ajouté qu'il s'agissait d'un effet secondaire du processus de production: la tablette se plie lors du refroidissement des composants en aluminium et plastique de l'appareil.

Mais si la tablette se plie lors des deux premières semaines de son utilisation, dans ce cas, Apple recommande de contacter le magasin pour la faire remplacer.

Apple a présenté l'iPad Pro avec un écran «sans cadre» le 30 octobre. Le nouveau modèle n'avait pas de bouton Accueil et le système de reconnaissance Face ID a été utilisé pour un déblocage. Le prix minimal d'un iPad Pro est de 899 euros.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала