Un plongeur armé d'un couteau a paré l'attaque d'un requin long de 2 m (photo)

CC0 / itururi / Un requin mako
Un requin mako - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Pendant une séance de pêche sous-marine, un Néozélandais a été attaqué par un requin mako. Le plongeur a commencé à frapper la tête du requin avec son couteau, alors que son ami tirait le prédateur par sa queue, ce qui l'a sauvé.

En Nouvelle-Zélande, un plongeur armé d'un couteau a réussi à parer l'attaque d'un requin mako long de deux mètres, annonce le journal New Zealand Herald.

Kevin Lloyd faisait de la pêche sous-marine près des côtes nord de la Nouvelle Zélande, lorsqu'un grand requin a saisi sa jambe.

«J'ai commencé à frapper sa tête avec mon couteau. Cela ne lui a pas plu, aussi s'est-il retourné pour saisir mon bras», raconte le plongeur.

Lloyd a plongé l'un de ses doigts dans un œil du requin, alors que son ami tirait le prédateur par sa queue. Le requin a alors lâché sa prise et s'est enfui.

Les deux jeunes gens ont regagné à la nage leur embarcation qui se trouvait à 200 mètres. Ils sont sortis de l'eau pour panser leurs blessures.

«J'ai eu de la chance d'avoir un ami à côté de moi, sans lui, cela aurait pu être pire encore», a dit le plongeur.

un requin (image d'illustration) - Sputnik Afrique
Un plongeur mordu à la tête et au cou par un requin en vidéo
Les deux amis ont récupéré un troisième plongeur qui se trouvait à proximité et ont regagné la côte. Une fois à l'hôpital, Lloyd s'est fait poser dix points de suture sur son bras, sa jambe a été désinfectée et recouverte d'un pansement.

Les requins mako sont dangereux pour l'homme. Dans la période de 1980 à 2010, 42 attaques dont trois mortelles ont été enregistrées dans le monde. En moyenne, ces prédateurs marins atteignent une longueur de 3,2 mètres, pesant de 60 à 135 kilogrammes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала