Débat sur le RIC: une «tentative d’enfumage» de la part du gouvernement?

© AFP 2022 STRINGERÉdouard Philippe
Édouard Philippe - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La promesse du Premier ministre français de tenir un débat sur le référendum d'initiative citoyenne (RIC) ne semble pas suffire pour calmer les revendications des partisans de ce dispositif. Nombreux sont ceux qui remettent en question la sincérité d’Édouard Philippe.

Dimanche, dans son interview accordée aux Échos, Édouard Philippe a annoncé la tenue d'un débat sur le référendum d'initiative citoyenne (RIC) qui, selon lui «peut être un bon instrument dans une démocratie mais pas sur n'importe quel sujet ni dans n'importe quelles conditions». Il a ainsi répondu aux revendications des Gilets jaunes qui ont réclamé ce dispositif afin de «rendre au peuple son rôle souverain».

Certains internautes, dont des personnalités politiques françaises, ont salué cette annonce.

​​D'autres ont toutefois fait part de leurs doutes sur la volonté du gouvernement de mettre en œuvre ce dispositif.

​​Certains ont qualifié d'«enfumage» l'annonce d'Édouard Philippe.

​​Néanmoins, une partie des internautes français ne soutiennent pas l'introduction du RIC.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала