Vous les avez cherchés! Google révèle sa Personnalité de l’année

S'abonnerTelegram
À l’approche de la fin de l’année, Google a analysé les données reçues ces 12 derniers mois et a rendu public son classement des personnalités les plus recherchées sur le moteur de recherche en 2018. D’après les statistiques, la «Personnalité de l’année» est Meghan Markle.

Google a élu sa Personnalité de l'année en se basant sur les requêtes les plus populaires effectuées sur le moteur de recherche en 2018. L'ancienne actrice américaine et depuis récemment épouse du prince Harry Meghan Markle est celle qui a suscité le plus d'intérêt auprès de ses utilisateurs.

Britain's Prince Harry, Duke of Sussex and his wife Meghan, Duchess of Sussex emerge from the West Door of St George's Chapel, Windsor Castle, in Windsor, on May 19, 2018 after their wedding ceremony. - Sputnik Afrique
Émeraudes russes aux noces de Meghan Markle? Élisabeth II les aurait bannies

Les statistiques démontrent que les recherches ont connu leur pic au courant du mois de mai, notamment entre le 13 et le 19, soit quelques jours avant le mariage princier qui a eu lieu le samedi 19 mai. Les données révèlent en outre que la majorité des personnes à l'origine de ces recherches habitent au Canada, sur les îles de Trinité-et-Tobago, en Irlande et en Jamaïque.

Dans ce classement, Meghan Markle est suivie par l'actrice Demi Lovato, le bloggeur Logan Paul, la personnalité de télévision Khloé Kardashian et le juge américain de la Cour suprême Brett Kavanaugh.

Time magazine copies are dispalyed on a table in Washgington on November 27, 2017. - Sputnik Afrique
Une personne décédée parmi les Personnalités de l'année 2018 du Time Magazine
Meghan Markle faisait également partie de la liste des prétendants au titre de Personnalité de l'année décerné annuellement, et depuis 1927, par le magazine américain Time.

Mais cette année, le Time Magazine a partagé sa distinction de Personnalité de l'année entre plusieurs journalistes, dont Jamal Khashoggi, tué le 2 octobre au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, et d'autres journalistes qui soit ont été emprisonnés, soit le sont toujours à cause de leur travail. C'est la première fois que la distinction du Time est décernée à une personne décédée.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала