Les manœuvres russo-vénézuéliennes avec la participation de Tu-160

S'abonnerTelegram
Deux bombardiers stratégiques Tu-160 ont atterri au Venezuela pour participer à des manœuvres militaires. Le ministre vénézuélien de la Défense, le général Vladimir Padrino Lopez, et des représentants de l’ambassade russe ont participé à la cérémonie d’accueil des équipages.

Quatre appareils des Forces aérospatiales russes ont parcouru plus de 10.000 km pour rejoindre un aéroport vénézuélien, informe le ministère russe de la Défense, précisant que lors d'une partie de leur trajet des chasseurs norvégiens avaient escorté les avions. Découvrez les manœuvres dans ce diaporama réalisé par Sputnik.

© AFP 2022 Federico ParraDeux Tu-160, un An-124 et un Il-62 des forces aérospatiales russes ont réalisé un vol transatlantique et atterri à l’aéroport international Maiquetia. Sur la photo: un bombardier Tu-160 après son atterrissage à l’aéroport Maiquetia.
Les manœuvres russo-vénézuéliennes avec la participation de Tu-160 - Sputnik Afrique
1/8
Deux Tu-160, un An-124 et un Il-62 des forces aérospatiales russes ont réalisé un vol transatlantique et atterri à l’aéroport international Maiquetia. Sur la photo: un bombardier Tu-160 après son atterrissage à l’aéroport Maiquetia.
© AFP 2022 Federico ParraLe ministre vénézuélien de la Défense le général Vladimir Padrino Lopez (au centre) et les représentants de l’ambassade de Russie ont accueilli les pilotes russes à l’aéroport Maiquetia.
Les manœuvres russo-vénézuéliennes avec la participation de Tu-160 - Sputnik Afrique
2/8
Le ministre vénézuélien de la Défense le général Vladimir Padrino Lopez (au centre) et les représentants de l’ambassade de Russie ont accueilli les pilotes russes à l’aéroport Maiquetia.
© AFP 2022 Federico ParraLes avions russes ont parcouru plus de 10.000 kilomètres au-dessus de l’Atlantique, des mers de Barents, de Norvège et des Caraïbes.
Les manœuvres russo-vénézuéliennes avec la participation de Tu-160 - Sputnik Afrique
3/8
Les avions russes ont parcouru plus de 10.000 kilomètres au-dessus de l’Atlantique, des mers de Barents, de Norvège et des Caraïbes.
© AFP 2022 Federico ParraDans certains secteurs du trajet, les Tu-160 ont été escortés par des chasseurs norvégiens F-16. Sur la photo: des pilotes russes à l’aéroport Maiquetia.
Les manœuvres russo-vénézuéliennes avec la participation de Tu-160 - Sputnik Afrique
4/8
Dans certains secteurs du trajet, les Tu-160 ont été escortés par des chasseurs norvégiens F-16. Sur la photo: des pilotes russes à l’aéroport Maiquetia.
© AFP 2022 Federico ParraDans certains secteurs du trajet, les Tu-160 ont été escortés par des chasseurs norvégiens F-16. Sur la photo: des pilotes russes à l’aéroport Maiquetia.
Les manœuvres russo-vénézuéliennes avec la participation de Tu-160 - Sputnik Afrique
5/8
Dans certains secteurs du trajet, les Tu-160 ont été escortés par des chasseurs norvégiens F-16. Sur la photo: des pilotes russes à l’aéroport Maiquetia.
© AFP 2022 Federico ParraSelon le ministère russe de la Défense, le vol s’est déroulé en strict respect du droit international.
Les manœuvres russo-vénézuéliennes avec la participation de Tu-160 - Sputnik Afrique
6/8
Selon le ministère russe de la Défense, le vol s’est déroulé en strict respect du droit international.
© AFP 2022 Federico ParraSelon Vladimir Padrino Lopez, les manœuvres ont pour but d’«optimiser l’emploi d’armes russes par les militaires».
Les manœuvres russo-vénézuéliennes avec la participation de Tu-160 - Sputnik Afrique
7/8
Selon Vladimir Padrino Lopez, les manœuvres ont pour but d’«optimiser l’emploi d’armes russes par les militaires».
© AFP 2022 Federico ParraLe ministre vénézuélien de la Défense a souligné que personne au monde ne devait craindre la présence des avions des forces aérospatiales russes dans son pays puisque Caracas et Moscou «construisent la paix et non pas la guerre». Sur la photo: un pilote russe à l’aéroport Maiquetia.
Les manœuvres russo-vénézuéliennes avec la participation de Tu-160 - Sputnik Afrique
8/8
Le ministre vénézuélien de la Défense a souligné que personne au monde ne devait craindre la présence des avions des forces aérospatiales russes dans son pays puisque Caracas et Moscou «construisent la paix et non pas la guerre». Sur la photo: un pilote russe à l’aéroport Maiquetia.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала