Kiev serait en train de préparer une offensive d’envergure dans le Donbass

S'abonnerTelegram
Suite à l’incident naval du détroit de Kertch, qualifié par Moscou de «provocation», Kiev serait en train de préparer une offensive pour prendre sous son contrôle les zones littorales de la mer d’Azov, affirme le commandement opérationnel de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD).

L'armée ukrainienne prépare une offensive d'envergure qui devrait être lancée le 14 décembre en direction de Marioupol, port important sur la mer d'Azov, a déclaré Édouard Bassourine, représentant officiel du commandement opérationnel de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD).

«Le renseignement de la RPD dispose de preuves irréfutables attestant du fait qu'une offensive est en préparation sur l'axe de Marioupol», a-t-il indiqué.

Des navires ukrainiens qui ont violé l’espace maritime russe près de la Crimée - Sputnik Afrique
Kiev promet que ses navires traverseront le détroit de Kertch
Selon le responsable, les tirs de préparation sont prévus pour le matin du 14 décembre et seront suivis par une offensive des troupes de Kiev avec pour objectif de prendre sous son contrôle une zone frontalière entre la RPD et la Russie ainsi que le littoral de la mer d'Azov.

M.Bastourine estime que pour justifier son avancée, les forces de Kiev pourraient faire exploser un dépôt de produits chimiques de l'usine métallurgique de Marioupol pour rejeter ensuite la responsabilité sur les insurgés.

Dans ce contexte, la RPD a appelé l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) à prêter attention aux préparatifs en cours au sein de l'armée ukrainienne, tout en exhortant d'empêcher l'agression.

Conflit dans le Donbass - Sputnik Afrique
RPD: sept cas de recours à des drones par l’Ukraine dans le Donbass au cours du mois
Depuis avril 2014, l'Ukraine est en proie à un conflit armé qui oppose Kiev aux républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait plus de 10.000 morts. Le règlement de la crise fait l'objet de rencontres tenues dans le cadre du Groupe de contact de Minsk.

Trois navires de la Marine ukrainienne ont violé dans la matinée du 25 novembre la frontière russe de la côte de la mer Noire, près du détroit de Kertch. Selon le département du FSB pour la Crimée, ils effectuaient des manœuvres dangereuses et refusaient d'obtempérer aux ordres des garde-côtes. Vers 19h00 heure de Moscou (17h00 heure de Paris), les vaisseaux ont entrepris une nouvelle tentative pour effectuer des actions illégales dans les eaux territoriales russes. Les garde-côtes russes ont alors eu recours aux armes pour les arrêter. Trois militaires ukrainiens ont été blessés, puis ont reçu des soins médicaux, leurs jours ne sont pas en danger. La Russie a qualifié l'incident de «provocation» et a ouvert une enquête pour violation de sa frontière.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала