Heurts devant des lycées dans l’Essonne: un commissaire de police gravement blessé

© AFP 2022 SEBASTIEN BOZONpolice française lors d'une manifestation de lycéens
police française lors d'une manifestation de lycéens - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
La mobilisation lycéenne, qui a eu lieu dans la foulée de celle des Gilets jaunes, s'est poursuivie lundi dans l’Essonne. Les lycéens étaient fortement mobilisés, provoquant dégradations et interpellations. À Montgeron, le commissaire de police de la commune a reçu durant ces affrontements un projectile à la tête.

Plusieurs heurts ont éclaté ce lundi matin devant des lycées de l'Essonne. À la mi-journée, près d'une quarantaine de personnes avait déjà été interpellée dans le département, indique Le Parisien.

La manifestation des Gilets jaunes le 8 décembre 2018 (image d'illustration) - Sputnik Afrique
Une jeune femme aurait perdu un œil lors de la manifestation des Gilets jaunes
À Montgeron, les incidents ont éclaté vers 10 heures devant le lycée Rosa-Parks, avec des jets de projectiles en direction des forces de l'ordre.
Le commissaire, Patrick Bourdon de Montgeron, a reçu un pavé à la tête et a aussitôt été conduit à l'hôpital. Le commissaire d'Évry, Thierry Mathé, a quant à lui été touché à la jambe.

D'autres incidents violents ont éclaté dans le département ce matin, notamment à Ris-Orangis, Sainte-Geneviève-des-Bois, Massy et Corbeil-Essonnes.

À Corbeil-Essonnes, des incidents ont aussi éclaté avec des jets de projectiles qui ont atteint trois policiers aux abords du lycée Doisneau. Des cocktails Molotov ont également été envoyés en direction des forces de l'ordre, sans faire de blessé.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала