En Allemagne, des cheminots en grève enfilent le gilet jaune (images)

© AFP 2022 Christof STACHE / AFPGrève des cheminots en Allemagne le 10 décembre 2018
Grève des cheminots en Allemagne le 10 décembre 2018 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Exigeant une hausse des salaires, des cheminots allemands ont cessé de travailler pendant quelques heures ce lundi. Nombre d’entre eux manifestant à Nuremberg ont revêtu le gilet jaune devenu déjà un symbole en France.

Une grève des cheminots a perturbé ce lundi, l'espace de quelques heures, le trafic ferroviaire en Allemagne, les manifestants demandant une hausse des salaires.

La grève, organisée par le syndicat EVG a commencé à 5h du matin et a duré jusqu'à 9h. Le trafic régional a lui aussi été affecté. Les Länder de Bavière et de Rhénanie du Nord-Westphalie ont été particulièrement touchés.

​La circulation des trains à grande vitesse (ICE) et des Intercités a été totalement interrompue pendant plusieurs heures lundi matin en raison de cette grève.

À Nuremberg, en Bavière, une cinquantaine de manifestants vêtus de gilets jaunes étaient rassemblés, sans toutefois faire explicitement référence au mouvement français homonyme.

«Un pour tous, tous pour un», pouvait-on lire sur certaines pancartes.

​Dans les grandes villes telles que Berlin, Francfort ou Munich, la circulation des trains de banlieue a également repris à la mi-journée.

Depuis la fin de la grève à 9h locales, «le trafic reprend», a indiqué la Deutsche Bahn (DB) dans un communiqué à la mi-journée, ajoutant cependant que «des retards et annulations continuent de se produire sur les liaisons interrégionales».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала