Les facs de Sorbonne Nouvelle et Tolbiac bloquées par des étudiants (vidéos)

S'abonnerTelegram
Des étudiants ont bloqué mercredi les universités de la Sorbonne et de Tolbiac dans le cadre de manifestations contre la hausse des frais d'inscription pour les étrangers voulue par le gouvernement. Certains étudiants ont voté pour rejoindre les manifestations des Gilets jaunes attendues ce samedi à Paris.

Le site de Tolbiac a été fermé préventivement ce mercredi et les cours ont été annulés, après le vote du blocage par les étudiants réunis la veille en assemblée générale, relatent les médias.

Des vidéos sur Twitter montrent que les étudiants s'en prennent directement à Emmanuel Macron.

Les fonctionnaires de l’éducation nationale descendent dans les rues de Paris contre les actions du gouvernement et pour la défense du service public, 11 novembre 2018 - Sputnik Afrique
Pas encore examiné, le projet de réforme de l'éducation met déjà les profs dans la rue
​Les revendications estudiantines sont les mêmes que celles des étudiants qui ont bloqué la Sorbonne Nouvelle (Paris-3) mardi: ils protestent contre la hausse des droits d'inscription pour les étrangers venus de pays extérieurs à l'Europe.

​Le président de Paris-3 considère d'ailleurs ces revendications comme incompréhensibles, rappelant que le conseil d'administration s'est prononcé, vendredi dernier, contre cette hausse.
Les étudiants ont également voté la participation aux manifestations des Gilets jaunes de samedi prochain.

Université de Paris sous la neige - Sputnik Afrique
Les étudiants étrangers paieront plus cher leur scolarité: «c’est une mesure injuste»
​Parallèlement, l'Unef (Union nationale des étudiants de France) appelle à une journée de mobilisation le 13 décembre 2018 contre la hausse de ces frais d'inscription annoncée par le gouvernement.

À partir de la rentrée 2019, le gouvernement projetait de demander aux jeunes étrangers non-européens de payer 2.770 euros pour une année de formation en licence et 3.770 euros en master et doctorat, alors que les étudiants européens (ressortissant d'un pays de l'UE, de l'Espace économique européen ou de Suisse) devraient verser 170 euros en licence, 243 euros en master et 380 euros en doctorat. Cette augmentation devrait s'accompagner d'une hausse des bourses pour les étudiants non-européens les plus défavorisés et l'argent récolté devrait permettre d'améliorer leur accueil.

​Plusieurs campus de la Sorbonne ont également été bloqués ce mercredi en signe de protestation contre la hausse des frais d'inscription pour les étrangers.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала