Le porte-parole du Kremlin explique pourquoi argumenter avec Poutine est «très difficile»

© Sputnik . Alexe¨Nikolski / Accéder à la base multimédiaVladimir Poutine lors d'une grande conférence de presse en décembre 2017
Vladimir Poutine lors d'une grande conférence de presse en décembre 2017 - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Lors d’une rencontre avec des étudiants de l'Institut d'État des relations internationales de Moscou, le porte-parole du Kremlin a révélé des nuances de son travail, ainsi qu’a avoué qu’argumenter avec le Président russe était «très difficile».

Argumenter avec le Président russe est très difficile, d'après son porte-parole Dmitri Peskov, car Vladimir Poutine est capable de bombarder son interlocuteur de raisonnements.

«En ce qui concerne l'expertise, il [Poutine, ndlr] pourrait dépasser tout le monde. Argumenter avec lui est toujours très difficile. Tout simplement, il convainc l'interlocuteur instantanément, mais il le fait avec de solides arguments», a raconté Dmitri Peskov lors d'une rencontre avec les étudiants de l'Institut d'État des relations internationales de Moscou (MGIMO).

Vladimir Poutine sourit - Sputnik Afrique
Les «checks» de Poutine, ou ses meilleures salutations (vidéo)

En parlant de son travail, M.Peskov a confié que, pour contrôler certaines nuances, il prenait des conseils auprès de spécialistes, y compris des collègues de l'administration du Président. Selon lui, personne n'est capable de retenir d'énormes masses d'information.

«Personne n'est capable, à propos, peut-être, sauf Poutine», a ajouté le porte-parole du Kremlin.

De plus, il a avoué que lui-même prenait conseils auprès du Président russe sur certaines questions.

Dmitri Peskov pense en outre que Vladimir Poutine n'a pas vraiment besoin de porte-parole.

G20 - Sputnik Afrique
Poutine s’exprime sur la déclaration finale des leaders du G20

«Il parle tellement souvent avec les médias, les gens et les représentants de différents secteurs qu'il est très bien capable de faire passer ses propres messages au public. Il pourrait travailler facilement sans porte-parole», a résumé Dmitri Peskov.

Par contre, le porte-parole aide à analyser beaucoup d'information plus rapidement, a-t-il encore ajouté.

«Le plus dangereux [dans le travail de porte-parole, ndlr], c'est de déformer le sens des mots du Président, de déformer le sens des décisions prises», conclut-il.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала