«Gilets jaunes»: le gouvernement n’exclut pas d’instaurer l’état d’urgence

© SputnikGilets jaunes le 1er décembre à Paris
Gilets jaunes le 1er décembre à Paris - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Suite aux débordements survenus hier en marge de la manifestation des «gilets jaunes», le gouvernement français étudie toutes les options pour éviter de nouvelles scènes d'émeutes, notamment celle de l'instauration de l'état d'urgence, a annoncé le porte-parole.

Le gouvernement étudie toutes les options pour éviter de nouvelles scènes d'émeutes y compris la piste de l'instauration de l'état d'urgence, a déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveau, sur Europe 1.

«Il faut réfléchir aux mesures qu'on peut prendre (…)», a déclaré Benjamin Griveau.

Gilets jaunes le 1 décembre 2018 à Paris - Sputnik Afrique
Violences à Paris: 133 blessés, 412 interpellations, 378 personnes placées en garde à vue
«Christophe Castaner a évoqué l'état d'urgence. Il a y une réunion tout à l'heure avec le Président de la république, le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur pour faire d'abord un bilan de la journée d'hier et voir quelles sont les mesures que nous pourrions prendre pour éviter cela parce qu'il n'est pas question que chaque week-end devienne un rendez-vous et un rituel de la violence», a-t-il ajouté cité par Reuters.

La manifestation des «gilets jaunes» contre l'érosion du pouvoir d'achat a été entachée samedi de graves violences, notamment à Paris, qui ont entraîné l'interpellation de 412 personnes et provoqué 133 blessés dont 23 parmi les forces de l'ordre, selon la préfecture.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала