Sergueï Lavrov pointe l’inadmissibilité des actions des autorités US contre Maria Boutina

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Accéder à la base multimédiaMinistro das Relações Exteriores da Rússia, Sergei Lavrov (foto de arquivo)
Ministro das Relações Exteriores da Rússia, Sergei Lavrov (foto de arquivo) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Lors d’une conversation téléphonique avec son homologue américain, le chef de la diplomatie russe a souligné la nécessité de libérer immédiatement la citoyenne russe Maria Boutina, arrêtée aux États-Unis à partir d’accusations, souligne-t-il, fabriquées. Le Conseil russe des droits de l'Homme a également exprimé sa préoccupation à ce sujet.

Maria Butina (Archivbild) - Sputnik Afrique
L'«espionne» russe arrêtée aux USA était une figure connue de l'opposition russe
Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a indiqué lors d'une conversation téléphonique avec son homologue américain que la Russe Maria Boutina, accusée aux États-Unis d'avoir infiltré des organisations américaines et de «promouvoir les intérêts de la Fédération de Russie», devait être relâchée, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères sur son site.

«M.Lavrov a souligné l'inadmissibilité des actions des autorités américaines, qui ont arrêté la citoyenne russe Maria Boutina aux États-Unis en se basant sur des charges fabriquées et la nécessité de sa libération immédiate», est-il indiqué.

La réaction du Conseil russe des droits de l'Homme

En outre, le directeur du Conseil russe des droits de l'Homme Mikhaïl Fedotov a demandé à la chef de la Commission on Civil Rights Catherine Lhamon de tout faire pour protéger les droits et les libertés de la citoyenne russe Maria Boutina, selon un document publié samedi sur le site du Conseil.

«Le Conseil est profondément inquiété par la situation autour de la jeune femme russe. Je vous demande, chère Mme Lhamon, de tenir compte de nos inquiétudes et de faire tous les efforts nécessaires pour protéger les droits de l'Homme et les libertés fondamentales de la citoyenne russe Maria Boutina», a-t-il indiqué.

ministrère russe des Affaires étrangères - Sputnik Afrique
Citoyenne russe arrêtée aux USA: Moscou voit un lien avec le sommet Poutine-Trump

L'arrestation de Maria Boutina a eu lieu la veille du sommet entre Donald Trump et Vladimir Poutine à Helsinki. Selon la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, cette mesure avait pour but de «minimiser l'effet positif» de la rencontre entre les deux Présidents.

Maria Boutina a fait ses études à l'American University de Washington et un stage à distance chez l'Asia Pacific Top Level Domain Association (APTLD) entre mai et août 2017, apprend-on sur le site de cette organisation.

Le 18 juillet, l'accusée comparaissait devant un tribunal de Washington. Un magistrat fédéral a ordonné sa mise en détention dans l'attente du procès. Elle comparaîtra à nouveau le 25 juillet.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала