L’expulsion des diplomates russes de Grèce: à l’initiative de qui?

© Sputnik . Alekseï Vitvitski / Accéder à la base multimédiaLe drapeau de la Grèce
Le drapeau de la Grèce - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Selon le représentant permanent de la Russie auprès de l'UE, Vladimir Tchijov, l’expulsion de deux diplomates russes de Grèce est une provocation dont l’initiative ne viendrait pas que d'Athènes.

Athènes - Sputnik Afrique
Deux diplomates russes expulsés de Grèce, Moscou promet de riposter
Vladimir Tchijov, l'ambassadeur permanent russe auprès de l'Union européenne, a commenté l'expulsion des diplomates russes de Grèce:

«Il est impossible de l'expliquer par la logique et le bon sens, il s'agit d'une provocation plutôt grossière. Si grossière qu'il est assez difficile pour moi de supposer que ses auteurs n'aient été que des Grecs,», a déclaré Chizhov.

Le diplomate russe indique la raison probable d'une telle démarche d'Athènes:

«Je suis également convaincu qu'une impulsion externe a eu lieu dans le сadre de la négociation à propos de ce changement juridiquement douteux quant au nom de la Macédoine», a-t-il déclaré.

Le 11 juillet, le gouvernement grec a décidé d'expulser deux diplomates russes et d'interdire l'entrée sur son territoire à deux autres. Athènes a accusé la Russie de vouloir intervenir dans les affaires intérieures du pays et de commettre des actions illégales contre la sécurité nationale de la Grèce. La Russie, quant à elle, a promis de riposter.

«Macédoine du Nord dans les Balkans de l’Ouest en Europe du Sud-Est»: l’ire des habitants - Sputnik Afrique
«Macédoine du Nord dans les Balkans de l’Ouest en Europe du Sud-Est»: l’ire des habitants
Le 12 juin, le Premier ministre de la Macédoine, Zoran Zaev, a présenté la variante finale du «nouveau nom» pour ce pays balkanique: la République de Macédoine du Nord. Selon une source contactée par Sputnik au sein du gouvernement grec, les deux parties sont parvenues à un accord sur le nom constitutionnel de la Macédoine, qui ouvre des perspectives d'adhésion de Skopje à l'UE et à l'Otan. M.Tsipras a, à son tour, salué ce résultat. L'accord doit être signé par les gouvernements de la Grèce et de la Macédoine et ratifié par les parlements de deux pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала