Une médaille des Bleus volée par une blonde mystérieuse «pour Poutine»? Les explications

S'abonnerTelegram
Pendant la remise du trophée de la Coupe du Monde aux Bleus, les spectateurs ont remarqué une scène étrange: une femme située juste derrière Vladimir Poutine a subtilement mis une médaille dans sa poche. Un beau souvenir du Mondial? Si elle a été rapidement accusée de vol, l’explication est beaucoup plus simple…

Dimanche 15 juillet, la cérémonie de remise de médailles aux vainqueurs de la Coupe du Monde de la Fifa 2018 a eu lieu au stade Loujniki de Moscou. Alors que Gianni Infantino, Vladimir Poutine, Emmanuel Macron et Kolinda Grabar-Kitarovic récompensaient les Bleus, une grande blonde inconnue, qui se tenait à côté du Président russe, les aidait. Ce sont ses gestes qui ont attiré l'attention du public, qui a regardé attentivement la diffusion de la cérémonie.

Les Bleus - Sputnik Afrique
Comment les Bleus font perdre à leur sponsor chinois 10 millions d'euros
Notamment, certains spectateurs ont prêté attention au fait que la mystérieuse blonde a murmuré quelques mots dans l'oreille de Vladimir Poutine, lui a souri et a caché une des médailles d'or destinées aux Français tandis que le dirigeant russe a remettait la récompense à Antoine Griezmann.

De nombreux internautes et médias ont rapidement accusé la femme de vol et de comportement inapproprié, certains suggérant qu'elle aurait fait cela pour Vladimir Poutine. Toutefois, l'incident lors de la remise des médailles a une explication aussi simple que logique.

Mondial 2018: la France s’offre son second titre - Sputnik Afrique
Triomphe des Bleus: entre «émotions magiques» et «passation de pouvoir Macron/Mbappé»
Comme Metro le rappelle, le règlement de la Fifa autorise les équipes à représenter les employés et les joueurs qui n'ont pas été enregistrés dans l'équipe nationale, mais ont joué un rôle important dans la préparation du tournoi. Pour cette raison, plusieurs séries de médailles supplémentaires sont fabriquées.

Selon le journal, la femme mystérieuse derrière le dos du dirigeant russe est une assistante du président de la Fifa. Elle a vu que le capitaine de l'équipe nationale Hugo Lloris était le dernier à fairet la queue pour les prix et a caché une médaille supplémentaire, qui s'avérait inutile.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала