Pour la majorité des Allemands, Trump est plus dangereux et moins sympathique que Poutine

© REUTERS / Carlos BarriaDonald Trump (à droite) et Vladimir Poutine
Donald Trump (à droite) et Vladimir Poutine - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Qui représente le plus grand danger pour la paix mondiale: Poutine ou Trump? À cette question d’un sondage de YouGov, près de deux tiers des Allemands ont répondu: le Président américain. Le Russe serait également plus sympathique, plus compétent et plus puissant, relate Die Welt.

Vladimir Poutine et Donald Trump - Sputnik Afrique
Au baromètre de la confiance internationale, Poutine bat Trump
Près des deux tiers des Allemands considèrent le Président américain Donald Trump comme plus dangereux pour la paix dans le monde que son homologue russe Vladimir Poutine, selon un sondage réalisé par la société internationale d'étude de marché YouGov pour le compte de la Deutsche Presse-Agentur et cité par Die Welt.

M.Poutine est également considéré comme plus sympathique, plus compétent mais aussi plus puissant que M.Trump. L'écart est particulièrement important en ce qui concerne la question de la compétence: seulement 5% des sondés placent Trump en tête et pour 56% d'entre eux,c'est Vladimir Poutine qui détient la palme. Les autres sondés n'ont donné aucune réponse.

Donald Trump - Sputnik Afrique
May ou Poutine? Trump précise quel interlocuteur serait plus facile pour lui
Selon le sondage YouGov, 64% des Allemands pensent que Trump représente un plus gros danger pour la paix dans le monde. Seulement 16% le pensent à propos de Poutine. 36% trouvent Vladimir Poutine plus sympathique, contre seulement 6% pour Trump. Une majorité de 58% n'a pas souhaité s'exprimer sur ce sujet. Il est surprenant que Poutine soit également perçu comme le plus puissant parmi les deux chefs d'Etat (43 contre 25%), bien que les États-Unis soient militairement et économiquement beaucoup plus forts que la Russie, indique Die Welt.

MM.Trump et Poutine se rencontreront à Helsinki lors d'un sommet très attendu le 16 juillet. Ce sera la troisième rencontre bilatérale entre les deux hommes depuis l'entrée en fonction de Donald Trump en janvier 2017. Les deux premières réunions ont eu lieu en marge de conférences internationales.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала