Un révérend zimbabwéen vendait des tickets pour le paradis

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Accéder à la base multimédiaDollars américains
Dollars américains - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Tito Wats, pasteur officiant au Zimbabwe, est à l’origine d’une rocambolesque escroquerie. Arrêté par la police le 28 juin, il proposait à ses fidèles d’accéder au paradis grâce à des tickets qu’il vendait une petite fortune.

On pensait avoir tout vu en matière d'arnaque. Pourtant, Tito Wats risque bien de vous surprendre. Comme le relate Paris Match, ce pasteur zimbabwéen a été arrêté le 28 juin par la police. Son crime? Avoir promis l'entrée au paradis aux membres de sa congrégation contre des… tickets. Mais attention, rien d'altruiste dans cette histoire. Tito Wats vendait ses sésames 500 dollars américains. Au Zimbabwe, le salaire moyen par jour n'excède pas deux dollars. Et ils auraient été des milliers à tomber dans le panneau.

Mais plus que la nature invraisemblable de cette affaire, ce sont les raisons avancées par le révérend pour justifier son forfait qui interpellent. Lors de son interrogatoire par la police, Tito Wats s'est dit persécuté jurant faire «le travail de Dieu». Pire, il aurait parlé à Jésus-Christ lui-même et c'est ce dernier qui lui aurait donné l'assurance que les fameux tickets ouvraient bien les portes du paradis.

​En 2017, à Harare, un autre pasteur s'était rendu célèbre pour son côté… atypique. Paul Sanyangore affirmait avoir accès à une ligne directe pour joindre «Papa God». Le précité pouvait alors lui transmettre la bonne parole à donner à ses fidèles.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала