«Deuxième Jérusalem» pour les Assyriens: le monastère Mor Evgin à Mardin, en Turquie

S'abonnerTelegram
Sputnik s’est rendu au monastère Mor Evgin, monument de l'Église syriaque orthodoxe dont l’histoire est longue de 1.700 ans.

Situé sur un des flancs de la montagne Bagok dans la province turque de Mardin, ce monastère est considéré comme la deuxième Jérusalem par la population assyrienne locale.

© Sputnik . Sertaç KayarLa province de Mardin, qui se trouve dans le sud-est de la Turquie à la frontière avec la Syrie, est considérée comme l’un des centres de l’orthodoxie dans le pays. Il y a là plus de deux cents églises et monastères orthodoxes placées sous la juridiction du Patriarcat d’Antioche.
«Deuxième Jérusalem» pour les Assyriens: le monastère Mor Evgin à Mardin, en Turquie - Sputnik Afrique
1/8
La province de Mardin, qui se trouve dans le sud-est de la Turquie à la frontière avec la Syrie, est considérée comme l’un des centres de l’orthodoxie dans le pays. Il y a là plus de deux cents églises et monastères orthodoxes placées sous la juridiction du Patriarcat d’Antioche.
© Sputnik . Sertaç KayarL’histoire de l’orthodoxie dans cette région de la Turquie est inséparable de celle des Assyriens, un des peuples les plus anciens du monde, dont les origines remontent à l’Assyrie, État dans le nord de la Mésopotamie, territoire de l’Irak d’aujourd’hui. L’Assyrie a existé près de deux millénaires avant d’être anéantie au VIIe siècle av. J.-C., mais à la différence de nombre d’autres peuples de l’époque, les Assyriens se sont maintenus comme ethnie et la religion chrétienne l’a consolidée.
«Deuxième Jérusalem» pour les Assyriens: le monastère Mor Evgin à Mardin, en Turquie - Sputnik Afrique
2/8
L’histoire de l’orthodoxie dans cette région de la Turquie est inséparable de celle des Assyriens, un des peuples les plus anciens du monde, dont les origines remontent à l’Assyrie, État dans le nord de la Mésopotamie, territoire de l’Irak d’aujourd’hui. L’Assyrie a existé près de deux millénaires avant d’être anéantie au VIIe siècle av. J.-C., mais à la différence de nombre d’autres peuples de l’époque, les Assyriens se sont maintenus comme ethnie et la religion chrétienne l’a consolidée.
© Sputnik . Sertaç KayarLe monastère chrétien assyrien Mor Evgin fondé au IVe siècle figure parmi les lieux de culte les plus vénérés de la province. Ce monastère a été construit dans le district de Nusaybin de la province de Mardin, sur un des flancs de la montagne Bagok.
«Deuxième Jérusalem» pour les Assyriens: le monastère Mor Evgin à Mardin, en Turquie - Sputnik Afrique
3/8
Le monastère chrétien assyrien Mor Evgin fondé au IVe siècle figure parmi les lieux de culte les plus vénérés de la province. Ce monastère a été construit dans le district de Nusaybin de la province de Mardin, sur un des flancs de la montagne Bagok.
© Sputnik . Sertaç KayarMor Evgin, figure parmi les six monastères en activité de l'Église syriaque orthodoxe.
«Deuxième Jérusalem» pour les Assyriens: le monastère Mor Evgin à Mardin, en Turquie - Sputnik Afrique
4/8
Mor Evgin, figure parmi les six monastères en activité de l'Église syriaque orthodoxe.
© Sputnik . Sertaç KayarSelon des sources religieuses, le monastère avait été fondé par Mor Evgin (mort en 363). «Mor» signifie «saint» en assyrien, et «Evgin», Eugène. Mor Evgin est né en Égypte. Par la suite, il est devenu moine et a emmené un groupe de 70 moines en Haute-Mésopotamie , à la frontière avec les Empires romain et sassanide. Les disciples de Mor Evgin ont fondé l’un des premiers monastères chrétiens en Asie.
«Deuxième Jérusalem» pour les Assyriens: le monastère Mor Evgin à Mardin, en Turquie - Sputnik Afrique
5/8
Selon des sources religieuses, le monastère avait été fondé par Mor Evgin (mort en 363). «Mor» signifie «saint» en assyrien, et «Evgin», Eugène. Mor Evgin est né en Égypte. Par la suite, il est devenu moine et a emmené un groupe de 70 moines en Haute-Mésopotamie , à la frontière avec les Empires romain et sassanide. Les disciples de Mor Evgin ont fondé l’un des premiers monastères chrétiens en Asie.
© Sputnik . Sertaç KayarEn 1970, à la mort de son supérieur, le monastère Mor Evgin a été fermé, mais dès 2011 il a rouvert ses portes aux pèlerins et visiteurs.
«Deuxième Jérusalem» pour les Assyriens: le monastère Mor Evgin à Mardin, en Turquie - Sputnik Afrique
6/8
En 1970, à la mort de son supérieur, le monastère Mor Evgin a été fermé, mais dès 2011 il a rouvert ses portes aux pèlerins et visiteurs.
© Sputnik . Sertaç KayarLe monastère Mor Evgin est considéré comme la «deuxième Jérusalem» par la population assyrienne locale.
«Deuxième Jérusalem» pour les Assyriens: le monastère Mor Evgin à Mardin, en Turquie - Sputnik Afrique
7/8
Le monastère Mor Evgin est considéré comme la «deuxième Jérusalem» par la population assyrienne locale.
© Sputnik . Sertaç KayarCe monument religieux attire une multitude de pèlerins et de touristes du monde entier grâce à sa belle architecture originale et son histoire millénaires.
«Deuxième Jérusalem» pour les Assyriens: le monastère Mor Evgin à Mardin, en Turquie - Sputnik Afrique
8/8
Ce monument religieux attire une multitude de pèlerins et de touristes du monde entier grâce à sa belle architecture originale et son histoire millénaires.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала