Laboratoire chimique des radicaux à Douma

S'abonnerTelegram
Les militaires russes ont réussi à remonter la trace des auteurs de la mise en scène de l’attaque chimique en Syrie. Un laboratoire clandestin où les djihadistes fabriquaient des armes chimiques a été découvert dans le centre même de la ville de Douma.

Retrouvez les photos de ce laboratoire terroriste dans ce diaporama de Sputnik.

© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Accéder à la base multimédiaLes militaires russes ont découvert à Douma un dépôt contenant des produits nécessaires à la fabrication d’armes chimiques, rapporte la chaîne de télévision russe Zvezda.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
1/10
Les militaires russes ont découvert à Douma un dépôt contenant des produits nécessaires à la fabrication d’armes chimiques, rapporte la chaîne de télévision russe Zvezda.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Accéder à la base multimédiaLes substances découvertes, à savoir le thiodiglycol et la diéthanolamine, peuvent être utilisées pour fabriquer du gaz moutarde.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
2/10
Les substances découvertes, à savoir le thiodiglycol et la diéthanolamine, peuvent être utilisées pour fabriquer du gaz moutarde.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Accéder à la base multimédiaDes notes contenant des formules chimiques et des calculs de proportions ont également été retrouvées sur place.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
3/10
Des notes contenant des formules chimiques et des calculs de proportions ont également été retrouvées sur place.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Accéder à la base multimédiaEn outre, un réservoir contenant du chlore similaire à celui utilisé par les radicaux lors de la mise en scène de l’attaque chimique a été découvert dans le dépôt.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
4/10
En outre, un réservoir contenant du chlore similaire à celui utilisé par les radicaux lors de la mise en scène de l’attaque chimique a été découvert dans le dépôt.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Accéder à la base multimédiaLe laboratoire se trouvait dans une simple cave.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
5/10
Le laboratoire se trouvait dans une simple cave.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Accéder à la base multimédiaDes spécialistes russes sont en train d’examiner les objets découverts.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
6/10
Des spécialistes russes sont en train d’examiner les objets découverts.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Accéder à la base multimédiaPar ailleurs, des experts de l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) sont arrivés en Syrie. Ils vont interroger les témoins et récolter les données concernant la prétendue attaque chimique.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
7/10
Par ailleurs, des experts de l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) sont arrivés en Syrie. Ils vont interroger les témoins et récolter les données concernant la prétendue attaque chimique.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Accéder à la base multimédiaL’armée syrienne a découvert à Aftris, dans la Ghouta orientale, une cache avec des équipements permettant de fabriquer des substances toxiques, a-t-il été annoncé auparavant.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
8/10
L’armée syrienne a découvert à Aftris, dans la Ghouta orientale, une cache avec des équipements permettant de fabriquer des substances toxiques, a-t-il été annoncé auparavant.
© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Accéder à la base multimédiaLe laboratoire chimique des djihadistes permettant de fabriquer des substances toxiques et des explosifs dans la cave d’un immeuble à Douma, en banlieue de Damas.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
9/10
Le laboratoire chimique des djihadistes permettant de fabriquer des substances toxiques et des explosifs dans la cave d’un immeuble à Douma, en banlieue de Damas.
© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Accéder à la base multimédiaDans la nuit du 13 au 14 avril dernier les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, qui accusent l'armée syrienne d'avoir employé des armes chimiques à Douma, ont tiré plus de 100 missiles contre la Syrie. Trois personnes ont été blessées. La frappe a eu lieu avant même l'arrivée d'une mission d'enquête de l'OIAC.
Laboratoire chimique des radicaux à Douma - Sputnik Afrique
10/10
Dans la nuit du 13 au 14 avril dernier les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, qui accusent l'armée syrienne d'avoir employé des armes chimiques à Douma, ont tiré plus de 100 missiles contre la Syrie. Trois personnes ont été blessées. La frappe a eu lieu avant même l'arrivée d'une mission d'enquête de l'OIAC.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала