La Défense russe dément les infos sur une frappe russe dans la Ghouta orientale

© Sputnik . Mikhail Alaeddin / Accéder à la base multimédiaCouloir humanitaire dans la Ghouta orientale
Couloir humanitaire dans la Ghouta orientale - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le ministère russe de la Défense a démenti les informations sur une frappe dans la Ghouta orientale, soulignant que l'aviation n'avait réalisé aucune mission dans le secteur.

La Défense russe a démenti l'information faisant état d'une frappe portée par l'aviation dans la Ghouta orientale.

«Les informations se référant à des "activistes" anonymes de la localité de Kafer-Batna sur des frappes qui auraient été effectuées par l'aviation russe dans la Ghouta orientale ne sont qu'un nouveau fake. L'aviation russe n'a réalisé aucune mission dans le secteur de la Ghouta orientale», a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général de brigade Igor Konachenkov.

Ghouta orientale - Sputnik Afrique
Ghouta orientale: les snipers empêchant l’évacuation des civils éliminés
Il a précisé qu'il y avait actuellement dans la Ghouta orientale des militaires du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie qui assurent le bon fonctionnement des couloirs humanitaires, accordent leur aide aux civils et mènent des négociations avec les chefs de l'opposition armée sur la cessation des pilonnages de civils.

«Je voudrais souligner que toutes ces activités se déroulent devant un grande nombre de représentants des médias, notamment des pays occidentaux», a poursuivi Igor Konachenkov.

Il a fait remarquer que depuis ce vendredi le ministère de la Défense avait organisé une diffusion en ligne, depuis la terre ferme et des drones, de la situation réelle dans la Ghouta orientale et dans le secteur des couloirs humanitaires qui ont permis l'évacuation de plus de 16.000 civils.

Au total, plus de 40.000 civils ont utilisé jeudi des couloirs ouverts par l'armée syrienne pour sortir de la Ghouta orientale près de Damas, a fait savoir ce vendredi l'ambassadeur syrien à l'Onu, Bachar Jaafari.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала