Kim Jong-un fait part de ses intentions à l’égard des USA

© Sputnik . Iliya Pitalev / Aller dans la banque de photosKim Jong-un
Kim Jong-un - Sputnik Afrique
Le chef suprême de la Corée du Nord aurait l’intention de pacifier les relations et d’établir des contacts diplomatiques avec les États-Unis, font savoir les médias sud-coréens. Ces informations interviennent juste après la proposition de Kim Jong-un d’entamer des négociations avec Washington.

Le leader nord-coréen Kim Jong-un a fait part de son «fort désir» de pacifier les relations avec les États-Unis et d'établir des contacts diplomatiques entre les deux pays, informe le journal sud-coréen Chosun Ilbo en se référant à une source haut placée dans l'administration du Président sud-coréen.

A man watches a television screen showing U.S. President Donald Trump, left, and North Korean leader Kim Jong Un during a news program at the Seoul Train Station in Seoul, South Korea. (File) - Sputnik Afrique
Pourquoi Trump est-il persuadé que Kim Jong-un «ne va pas tirer de missiles»
Selon les médias, cette déclaration a été faite lors d'une rencontre avec la délégation sud-coréenne à Pyongyang.

«Le but ultime de Kim Jong-un est de pacifier les relations avec les États-Unis et d'établir des relations diplomatiques normales jusqu'à ouvrir une ambassade américaine à Pyongyang», a dit l'interlocuteur de ce quotidien sud-coréen.

Auparavant, le chef suprême de la Corée du Nord avait proposé à Donald Trump d'organiser une rencontre bilatérale. Washington avait soutenu cette initiative, en précisant que la date des négociations serait fixée prochainement.

La Corée du Nord propose aux États-Unis de pacifier leurs relations depuis l'époque de Kim Il-sung, le grand-père de Kim Jong-un. Jusqu'à présent, Washington refusait de discuter d'une telle possibilité puisque les États-Unis sont alliés de la Corée du Sud qui ne reconnaît pas la République populaire démocratique nord-coréenne comme un État.

Sous le Président Clinton, Washington menait des négociations avec Pyongyang afin d'établir des relations diplomatiques. Mais après l'arrivée de George W. Bush à la Maison-Blanche, ce projet a été ajourné. Aujourd'hui, les intérêts américains en Corée du Nord sont représentés par la mission diplomatique suédoise.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала