Il ne reste plus au CIO que «d'interdire aux sportifs de Russie de parler russe»

© Sputnik . Ilya Pitalev / Accéder à la base multimédiaLe sénateur Alexeï Pouchkov
Le sénateur Alexeï Pouchkov - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le Comité international olympique a déjà interdit tout ce qu'il pouvait aux sportifs russes aux JO de Pyeongchang, a constaté le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

Le sénateur russe Alexeï Pouchkov a exprimé son indignation face aux interdictions qui n'en finissent pas d'être imposées aux sportifs russes pourtant admis aux Jeux olympiques d'hiver de 2018.

«Il ne reste plus au Comité international olympique que d'interdire aux sportifs de Russie de parler russe et de quitter leur hôtel pour prendre part aux compétitions. Toutes les autres interdictions sont d'ores et déjà en vigueur», a-t-il écrit sur sa page Twitter.

Le comité exécutif du CIO a annoncé en décembre dernier la possibilité pour les sportifs russes «propres» de prendre part aux Jeux en Corée du Sud sous la bannière olympique et sous statut neutre. Jeudi, le Comité national olympique de Russie a rendu publique la liste des 169 admis aux JO. Toutefois, plusieurs athlètes de premier plan n'ont pas été inscrits sur cette liste.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала