Qui se cache derrière l’attaque de drones contre la base russe en Syrie?

© Sputnik . Ministère russe de la Défense  / Accéder à la base multimédiaБрифинг Минобороны РФ по вопросам применения беспилотной летательной авиации в Сирии
Брифинг Минобороны РФ по вопросам применения беспилотной летательной авиации в Сирии - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Des experts syriens ont exprimé à Sputnik leur vision de l'origine de l'attaque de drones contre la base aérienne des forces armées russes à Hmeimim.

Ministère russe de la Défense - Sputnik Afrique
Syrie: les drones des terroristes conçus par des experts formés dans des pays producteurs
La récente attaque de drones contre la base aérienne russe de Hmeimim a suscité une vive polémique à travers le monde quant à son origine et ses conséquences possibles.

Le conseiller du secrétaire général de l'Alliance des forces syriennes Saad al Quseir a rappelé que les terroristes avaient à plusieurs reprises utilisé des drones dans les frappes visant la population civile en vue de créer l'impression que ces attaques étaient menées par les forces gouvernementales syriennes et non par les extrémistes.

«Ces appareils lancés par les terroristes transportent des engins explosifs qui tuent les civils syriens», a déclaré M.al Quseir.

Des bombardiers russes Su-24 à la base aérienne de Hmeimim - Sputnik Afrique
Attaque contre Hmeimim: Moscou détecte d’où les drones étaient lancés
L'expert syrien spécialisé dans les formations armées Hassam Shaib a indiqué à Sputnik que l'attaque de drones contre la base russe en Syrie était un «signal très dangereux pour le monde entier».

«Cela représente une menace pour la communauté internationale, et les pays qui combattent le terrorisme doivent le prendre en considération et adopter des mesures adéquates», a estimé M.Shaib.

Le ministère russe de la Défense avait précédemment déclaré qu'une attaque de drones contre ses sites militaires en Syrie avait été repoussée le 6 janvier. Les systèmes de défense antiaérienne de la base de Hmeimim ont repéré tous les drones à une grande distance de l'aérodrome. D'après le ministère, les solutions d'ingénierie auxquelles les terroristes avaient eu recours ne pouvaient provenir que d'un pays possédant de hautes capacités technologiques.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала