Un bus à Moscou rentre dans un passage piéton souterrain, 5 morts, 15 blessés

© Sputnik . Grigoriy Sisoev / Accéder à la base multimédiaАвтобус въехал в подземный переход у станции метро "Славянский бульвар" в Москве.
Автобус въехал в подземный переход у станции метро Славянский бульвар в Москве. - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
À Moscou, un bus est rentré dans un passage piéton souterrain, faisant cinq morts et 15 blessés.

À Moscou, sur la chaussée Mozhayskoye, un bus est rentré dans un passage piéton souterrain, percutant une foule et faisant ainsi cinq morts et 15 blessés, relate une source des services d'urgence de Moscou à Sputnik. Une vidéo de l'accident a été publiée.

​«Selon les informations préliminaires, le bus est rentré dans un passage piéton souterrain près de la station de métro Slavianski boulvar», a fait savoir l'interlocuteur de l'agence.

Actuellement, deux versions de l'accident sont examinées: soit une autre voiture a coupé la route au bus, soit ses freins ont lâché.

Des policiers et des médecins sont sur place. Trois hélicoptères MBB-Kawasaki BK 117 du Centre d'aviation de Moscou ont été envoyés sur les lieux. Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, s'est également rendu sur les lieux.

La piste terroriste n'est pas considérée comme une possible cause de l'accident du bus dans l'ouest de Moscou:

«Il ne s'agit pas d'un attentat terroriste», a expliqué l'interlocuteur de Sputnik.

Le conducteur du bus a été interpellé.

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, sur son compte Twitter, a présenté ses condoléances aux proches des victimes.

Le bus appartient à la société de transport Mostransavto. Selon les informations communiquées par la société à Sputnik, le conducteur y travaille depuis 2000 et est citoyen russe.

Neuf blessés, dont un mineur, ont été hospitalisés.

Une défaillance de la pédale de frein est la version principale de l'accident, selon les médias russes.

Le conducteur du bus a déclaré, cité par le Comité d'enquête de Russie, qu'il avait essayé de freiner, mais que les freins avaient lâché.

«Il y avait trois passagers à l'intérieur du bus, j'ai dû attendre encore 15 minutes que d'autres passagers montent. Un autre bus est arrivé derrière, j'ai voulu m'avancer pour lui laisser la place. Lorsque j'ai lâché le frein, le bus a démarré. J'ai tout fait pour l'arrêter, mais cela n'a pas marché. La boîte de vitesses dans le bus est automatique, donc je n'ai rien pu faire», a déclaré le conducteur du bus.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала