Un sondage montre le degré de fracture sociale en France

S'abonnerTelegram
La récente étude PEP/Kantar, rendue publique par l’Obs ce jeudi 14 décembre, montre qu’un sentiment d’inégalité gagne la société française. Pas moins de 76% des personnes interrogées jugent la société comme inégalitaire, 22% affirmant même qu’elle est «très inégalitaire», tandis que 20% seulement considèrent qu’elle est au contraire «égalitaire».

Emmanuel Macron - Sputnik Afrique
Macron divise la France, selon un sondage
La fracture sociale est en train de s'aggraver en France, c'est ce que révèle la quatrième édition du baromètre annuel PEP/Kantar sur les inégalités, rendu public ce jeudi 14 décembre par le Nouvel Observateur.

«Liberté, égalité, fraternité», la devise de la Révolution française fait de moins en moins écho aux oreilles des Français. En effet, 76% des Français considèrent que la société française est inégalitaire, parmi lesquels 22% affirment qu'elle est même «très inégalitaire». Seuls 20% des personnes sollicitées la qualifient de «plutôt égalitaire» ou «très égalitaire».

Les domaines où les ressentiments des Français sont profonds, sont: l'emploi, l'accès aux soins et l'accès au logement.

Ce sentiment varie selon les régions vu leurs potentiels différents. En effet, en Île-de-France, 71% des Franciliens considèrent que la société française est inégalitaire contre 81% des Français qui vivent dans la région Centre-Val de Loire, ou encore 80% des habitants de l'Auvergne-Rhône Alpes. Suite à ces résultats, le plus révélateur est le pessimisme qui gagne la société française. En effet 25% seulement des Français considèrent qu'une personne peut trouver sa place dans cette société considérée comme «inclusive».

Racisme: le sondage qui choque la France - Sputnik Afrique
Racisme: le sondage qui choque la France
Ce qui enfonce encore le clou est ce qui a été considéré comme des privilèges accordés aux réfugiés récemment arrivés en France. 39% seulement jugent normale la mise à disposition de logements vacants pour les migrants, qui est même très fortement rejetée en Haut-de-France, avec 73% d'avis contre, et en région PACA, avec 68%.

L'Éducation nationale n'est pas absente, selon les Français interrogés, des secteurs inégalitaires de la République et 63% d'entre eux pensent que les récentes déclarations du ministre de l'Éducation ne vont pas contribuer à diminuer ces inégalités.

Cette enquête a été réalisée en France métropolitaine sur Internet auprès d'un échantillon de 2.602 personnes

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала