La province russe

S'abonnerTelegram
Outre les grandes villes connues de tout le monde, on trouve en Russie des régions peu populaires auprès des touristes. Cependant, elles valent aussi la peine d'y aller, notamment pour prendre connaissance de la variété des chambranles en bois sculpté ou admirer des églises orthodoxes.

Effectuez un petit voyage à travers l'oblast d'Ivanovo, grâce à ce diaporama réalisé par Sputnik.

© SputnikDes chambranles de toutes sortes, on en trouve (encore) en grandes quantités dans l'oblast d'Ivanovo.
La province russe - Sputnik Afrique
1/18
Des chambranles de toutes sortes, on en trouve (encore) en grandes quantités dans l'oblast d'Ivanovo.
© SputnikVillage de Palekh, réputé pour ses miniatures laquées à la détrempe sur des objets en papier mâché.
La province russe - Sputnik Afrique
2/18
Village de Palekh, réputé pour ses miniatures laquées à la détrempe sur des objets en papier mâché.
© Sputnik . Anastasia VerbitskayaDe nombreuses églises russes ont été détruites, défigurées ou simplement délaissées après la Révolution de 1917. Celles qui ont survécu reprennent petit à petit leur ancienne vie.
La province russe - Sputnik Afrique
3/18
De nombreuses églises russes ont été détruites, défigurées ou simplement délaissées après la Révolution de 1917. Celles qui ont survécu reprennent petit à petit leur ancienne vie.
© SputnikLe bois sculpté servait à décorer les maisons des villageois et des citadins qui cherchaient à se distinguer par le décor de leur demeure.
La province russe - Sputnik Afrique
4/18
Le bois sculpté servait à décorer les maisons des villageois et des citadins qui cherchaient à se distinguer par le décor de leur demeure.
© Sputnik . Anastasia VerbitskayaTrès souvent, on construisait dans un village deux églises à la fois, l'une, plus grande, était utilisée l'été, et l'autre, petite, en hiver, pour économiser le bois de chauffage.
La province russe - Sputnik Afrique
5/18
Très souvent, on construisait dans un village deux églises à la fois, l'une, plus grande, était utilisée l'été, et l'autre, petite, en hiver, pour économiser le bois de chauffage.
© SputnikLe décor en bois était très populaire dans cette région.
La province russe - Sputnik Afrique
6/18
Le décor en bois était très populaire dans cette région.
© SputnikLes environs de Chouïa sont arrosés par la rivière Teza.
La province russe - Sputnik Afrique
7/18
Les environs de Chouïa sont arrosés par la rivière Teza.
© SputnikDes maisons en bois, on en trouve malheureusement de plus en plus rarement en Russie.
La province russe - Sputnik Afrique
8/18
Des maisons en bois, on en trouve malheureusement de plus en plus rarement en Russie.
© SputnikLe clocher de Chouïa est l'un des plus hauts en Russie. Il mesure 106 mètres.
La province russe - Sputnik Afrique
9/18
Le clocher de Chouïa est l'un des plus hauts en Russie. Il mesure 106 mètres.
© SputnikLe bois étant beaucoup meilleur marché que la pierre, la majorité des maisons en Russie étaient construites en bois.
La province russe - Sputnik Afrique
10/18
Le bois étant beaucoup meilleur marché que la pierre, la majorité des maisons en Russie étaient construites en bois.
© SputnikCertains chanceux ont une vue de choix depuis leur cour.
La province russe - Sputnik Afrique
11/18
Certains chanceux ont une vue de choix depuis leur cour.
© SputnikLes chambranles en bois sculpté aident l'homme à traverser la saison automnale pas toujours agréable.
La province russe - Sputnik Afrique
12/18
Les chambranles en bois sculpté aident l'homme à traverser la saison automnale pas toujours agréable.
© SputnikL'époque soviétique nous a laissé des curiosités rares comme cette «Maison de culture» en bois, située dans le village de Palekh.
La province russe - Sputnik Afrique
13/18
L'époque soviétique nous a laissé des curiosités rares comme cette «Maison de culture» en bois, située dans le village de Palekh.
© SputnikLe village de Palekh, réputé pour ses miniatures laquées à la détrempe sur des objets en papier mâché.
La province russe - Sputnik Afrique
14/18
Le village de Palekh, réputé pour ses miniatures laquées à la détrempe sur des objets en papier mâché.
© SputnikLe village de Palekh, réputé pour ses miniatures laquées à la détrempe sur des objets en papier mâché.
La province russe - Sputnik Afrique
15/18
Le village de Palekh, réputé pour ses miniatures laquées à la détrempe sur des objets en papier mâché.
© SputnikFace à l'urbanisation, les villages russes se désertent souvent mais on peut encore admirer les anciennes maisons qui ont résisté à tous les malheurs du temps.
La province russe - Sputnik Afrique
16/18
Face à l'urbanisation, les villages russes se désertent souvent mais on peut encore admirer les anciennes maisons qui ont résisté à tous les malheurs du temps.
© Sputnik . Anastasia VerbitskayaLa vie monastique renaît progressivement dans la province russe.
La province russe - Sputnik Afrique
17/18
La vie monastique renaît progressivement dans la province russe.
© Sputnik . Anastasia VerbitskayaLes environs de la ville de Chouïa, située dans l'oblast d'Ivanovo, sont réputés pour leurs chambranles en bois sculpté, très variés.
La province russe - Sputnik Afrique
18/18
Les environs de la ville de Chouïa, située dans l'oblast d'Ivanovo, sont réputés pour leurs chambranles en bois sculpté, très variés.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала