Culinairement parlant, Trump est plus McDonald’s que cuisine de la Maison Blanche

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Accéder à la base multimédiaUn McDonald's
Un McDonald's - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Un ancien garde du corps de Donald Trump a avoué lui avoir amené des Royal Cheese et des tartes aux pommes d’un McDonald’s voisin, la cuisine présidentielle n’étant pas à la hauteur des goûts du chef d’État.

Keith Schiller, un ancien garde du corps de Donald Trump, était obligé d'aller au McDonald's pour acheter un Royal Cheese au Président américain car la cuisine de la Maison-Blanche n'arrivait pas à plaire aux goûts de M.Trump.

Donald Trump (à gauche) et Keith Schiller - Sputnik Afrique
Le Washington Post révèle le numéro de téléphone du chef du Pentagone
Le Président n'aime en effet pas les cornichons, et préfère avoir davantage de ketchup, précise Politico.

Et c'était toujours Schiller, un proche de Trump, qui descendait diligemment la New York Avenue vers un McDonald's pour aller lui chercher des tartes aux pommes.

L'aide de camp de Trump et «chef des opérations du Bureau ovale», qui a quitté la Maison-Blanche en septembre, est resté près du «patron», comme il appelle encore le Président, plus longtemps que quiconque dans l'entourage actuel de M. Trump. L'ancien policier de New York est devenu chef de la sécurité à la Trump Tower en 2005.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала