Pourquoi l'achat de S-400 russes par Ankara préoccupe-t-il l'Otan?

© Sputnik . Grigoriy SisoevS-400
S-400 - Sputnik Afrique
Des systèmes de missiles sol-air S-400 russes entre les mains de la Turquie constituent un sujet de préoccupation pour l'Otan, selon une haute responsable de l'Armée américaine.

La décision de la Turquie d'acheter des systèmes de missiles sol-air russes S-400 a suscité une certaine préoccupation au sein de l'Otan, a déclaré l'ambassadrice permanente des Etats-Unis auprès de l'Alliance, Kay Bailey Hutchison.

«Cela a provoqué une préoccupation à l'Otan, puisque ces systèmes sont incompatibles avec ceux en service dans l'Alliance», a indiqué la responsable dans une interview accordée au quotidien Washington Post.

Elle a cependant plusieurs fois souligné que la Turquie était un partenaire clé des Etats-Unis, Washington étant intéressé par la coopération avec Ankara.

S-400 - Sputnik Afrique
S-400: la Turquie a versé la première tranche selon les termes du contrat avec la Russie

La responsable a noté que les Etats-Unis «ne veulent pas que la Turquie se rapproche de la Russie».

«Ce n'est pas dans nos intérêts. Et ce n'est non plus dans les intérêts de la Turquie», a souligné l'ambassadrice américaine auprès de l'Otan.

La Turquie, deuxième armée de l'Otan, a signé avec la Russie un accord en vue du premier achat majeur d'armes russes. Il s'agit d'un contrat qui prévoit la fourniture de quatre batteries de S-400 pour un montant compris entre 2 milliards et 2,5 milliards d'euros, une acquisition qui trouble les partenaires occidentaux d'Ankara.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала