#JeSuisLaBandeDeValls: tempête dans un verre d’eau entre Valls et Mélenchon

#JeSuisLaBandeDeValls, ce hashtag gagne en popularité sur Twitter, depuis qu’il a été lancé par les partisans de Manuel Valls suite à sa guéguerre verbale avec Jean-Luc Mélenchon, vendredi 6 octobre. Même s’il avait pour but d’encourager Manuel Valls, les internautes, sceptiques et venimeux, ont vite tourné cette initiative en dérision…

Jean-Luc Mélenchon - Sputnik Afrique
Vous cherchez l'amour à gauche? Les fans de Mélenchon vous attendent sur «Insoumeetic»!
La guerre verbale, qui a éclaté vendredi 6 octobre, entre Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon, s'est reportée ce week-end sur Twitter, où le hashtag #JeSuisLaBandeDeValls a été lancé par les fidèles partisans de l'ancien Premier ministre. Une initiative qui a pris une tournure spectaculaire après que M. Valls a lui-même partagé ce hashtag pour remercier ses supporters de leur soutien, et qu'elle a été rapidement détournée par les internautes qui n'ont pas manqué l'occasion de rivaliser en humour:

​​Certains se sont même moqués de l'absence de supporters de Manuel Valls en publiant des photos de salles quasiment vides:

​Quelques-uns riaient jaune en évoquant les traits de caractère qu'ils estimaient nécessaires pour rejoindre le réseau de partisans du député de l'Essonne:

​Certains internautes ont même pu imaginer un rapprochement entre Manuel Valls et Marine Le Pen:

​D'autres ont, en revanche, pris sa défense en s'attaquant à son adversaire, Jean-Luc Mélenchon:

​C'est cependant l'humour qui a remporté la victoire toutes catégories confondues de ce duel verbal:

​L'affrontement entre les deux hommes politiques est né vendredi lorsque Jean-Luc Mélenchon a annoncé qu'il démissionnait de la mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie, présidée par Manuel Valls. Pour justifier sa décision, le député de Marseille a décrit son adversaire comme «un personnage extrêmement clivant» qui aurait une «proximité avec les thèses ethnicistes de l'extrême droite».

De son côté, Manuel Valls n'a pas tardé de réagir sur Twitter, qualifiant les propos de Jean-Luc Mélenchon d'«ignobles»:

​L'échange de piques s'est poursuivi, et le dirigeant de la France Insoumise a fustigé «la bande à Valls» qui était, selon lui, «totalement intégrée à la fachosphère et à sa propagande»:

​C'est en ce moment-là que ce fameux hashtag #JeSuisLaBandeDeValls est né. Comme l'affirme le Huffington Post, seules quatre personnes ont utilisé le hashtag avant que Manuel Valls ne le reprenne lui-même

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала