La CIA déclassifie 400 pages de dossiers sur le programme spatial soviétique

© Sputnik . RoskosmosLe satellite PS-1 (Prosteychiy Spoutnik 1)
Le satellite  PS-1 (Prosteychiy Spoutnik 1) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
À l'occasion du 60e anniversaire du lancement du premier satellite artificiel de la Terre, l'Agence centrale de renseignement (CIA) a déclassifié 400 pages de documents qui font la lumière sur les efforts produits par l'Union soviétique pour conquérir l'espace.

МУЗЕЙ РКК ЭНЕРГИЯ ИМЕНИ С.П.КОРОЛЕВА - Sputnik Afrique
5 faits sur le premier satellite artificiel de la Terre
La CIA a publié mercredi des documents, dont certains passages seulement sont déclassés et qui contiennent une analyse par le service du renseignement américain du lancement du premier satellite artificiel de la Terre et du développement des programmes balistiques et spatiaux de l'Union soviétique.

«Une collection de 59 documents, 400 pages en tout, présente une analyse de la CIA concernant les Sputnik-1, 2 et 3, ainsi que le programme balistique soviétique de 1955 jusqu'au début des années 1960. Plus de la moitié de ces documents fournit de nouvelles informations sur la phase initiale des programmes balistiques et spatiaux de l'Union soviétique », indique l'annotation pour documents publiés.

La qualité des copies des documents, dont certains sont encore classés, ne permet pas de lire beaucoup d'entre eux, mais il est évident que le lancement du premier satellite n'a pas surpris les États-Unis.

«Nous croyons que l'URSS a la capacité de lancer au début de l'année 1957 un satellite en orbite terrestre qui recueillera des informations scientifiques et des données à usage militaire », indique le rapport présenté lors la réunion du Conseil national de sécurité en janvier 1957.

En juin de la même année, la CIA notait dans un autre rapport que «étant donné que la probabilité d'un lancement infructueux est de 50%, il est possible que l'URSS ne l'annonce qu'a posteriori ».

Le satellite baptisé PS-1 (Prosteychiy Spoutnik 1, en français « Satellite élémentaire 1») a été placé en orbite de la Terre par le lanceur R-7. L'engin a été lancé depuis le 5e polygone d'essai et de recherche du ministère soviétique de la Défense, devenu par la suite le cosmodrome de Baïkonour.

Le premier satellite artificiel de la Terre a été mis au point par Sergueï Korolev, Mstislav Keldych, Mikhaïl Tikhonravov, Nikolaï Lidorenko, Boris Tchekounov et de nombreux autres chercheurs soviétiques.

Le PS-1 était une sphère d'un diamètre de 58 cm et d'une masse de 83,6 kg. Ce satellite avait quatre antennes de 2,4 m et 2,9 m (de long) destinées à transmettre les signaux. L'appareille a passé 92 jours en orbite et effectué 1440 révolutions (autour de la Terre) parcourant ainsi environ 60 millions de kilomètres. Les transmetteurs du satellite ont fonctionné pendant deux semaines après son lancement.

En septembre 1967, la Fédération internationale d'astronautique a instauré le 4 octobre comme Journée du début de l’Ere spatiale de l’humanité. 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала