De nombreuses arrestations en marge d’une marche néo-nazie en Suède

© AFP 2022 SCANPIX DENMARK / ASGER LADEFOGEDMigrants are checked by the police at Hyllie train station in Malmoe, Sweden
Migrants are checked by the police at Hyllie train station in Malmoe, Sweden - Sputnik Afrique
La police suédoise a annoncé avoir interpellé une cinquantaine de personnes samedi, 30 septembre, en marge d’une marche néo-nazie à Göteborg, la deuxième ville de Suède. Un policier a été légèrement blessé.

Le Mouvement de la résistance nordique (NMR) a rassemblé plus de 600 personnes pour une marche néo-nazie à Göteborg, en Suède. Les participants ont marché au rythme des slogans «Traîtres à la nation» et «La révolution nordique, sans pardon», rapportent les médias locaux.

l'Otan - Sputnik Afrique
Un blindé de l’Otan rentre en collision avec un train en Suède (vidéo)
La police suédoise fait état de 29 arrestations et 21 interpellations lors de la manifestation.

Vertement critiquées pour avoir autorisé cette manifestation, les forces de l'ordre ont dû essuyer des jets de pierre et intervenir lors d'affrontements. Un policier a été légèrement blessé.

Comme l'indique l'AFP, interrogé par la radio publique suédoise, le Premier ministre Stefan Löfven a affirmé envisager toutefois de revoir la législation «pour pouvoir le plus tôt possible contrer le nazisme».
La police a refusé de communiquer le nombre exacts de manifestants.

Dans un pays de 10 millions d'habitants, qui a accueilli près de 300.000 migrants depuis 2014, NMR multiplie dernièrement les sorties publiques avec notamment une manifestation spontanée, mi-septembre, et une participation à la semaine d'Almedalen, évènement politique au début de l'été.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала