Quel est le lien entre fruits de mer et dépression nerveuse?

Ceux qui consomment régulièrement des fruits de mer souffrent deux fois moins de dépression nerveuse, estiment les chercheurs de l’Institut national du cancer de l’Université Keiō, au Japon.

Les scientifiques de l'Institut national du cancer de l'Université Keiō au Japon ont trouvé un lien entre la consommation de fruits de mer et la dépression nerveuse, relate un article publié dans la revue américaine spécialisée Translational Psychiatry.

Le Festival international de Moscou Cercle de lumière - Sputnik Afrique
Des scientifiques russes créent une lampe anti-dépression
Après avoir analysé l'hygiène de vie de 1.191 habitants du district de Minamisaku, de la préfecture de Nagano, les chercheurs les ont divisés en quatre groupes, en fonction de leur régime alimentaire. L'étude réalisée a démontré qu'une consommation quotidienne de 111 grammes de fruits de mer réduisait du double les risques de dépression, ce qui serait, d'après les scientifiques, lié au niveau d'oméga 3 dans l'organisme humain.

Ainsi, les personnes souffrant de dépression connaissent souvent une baisse de réserves d'oméga 3, par rapport à ceux qui en ont suffisamment.

D'après les chercheurs, parmi les produits qui contiennent le plus d'oméga 3, on trouve les sardines, les anchois, le thon, le saumon, l'anguille, le maquereau, la truite et même le hareng.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала