«En plein sommeil, chaque Kurde voit le moment où l’indépendance est déclarée»

© Sputnik . Hikmet DurgunEn prévision du référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien
En prévision du référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
En prévision du référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien, le correspondant de Sputnik s’est rendu jusque dans sa capitale, Erbil, pour interroger la population locale qui s’y prépare comme à une grande fête.

Les drapeaux flottant dans l'air, les pancartes et affiches «Pour le référendum sur l'indépendance» installées dans les rues, les gens dansant sur les mélodies nationales… Voici comment le correspondant de Sputnik, arrivé à Erbil afin de s'entretenir avec ses habitants, décrit l'ambiance qui règne actuellement dans la capitale du Kurdistan irakien.

© Sputnik . Hikmet DurgunEn prévision du référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien
En prévision du référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien - Sputnik Afrique
En prévision du référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien

Selon l'un des interlocuteurs de l'agence, Muhamed Baveri, âgé de 27 ans, la population se préparait pour cet événement depuis longtemps.

«Nous attendions ce référendum depuis des années. En fait, il aurait dû avoir lieu il y a quelques années, mais les attaques organisées par les terroristes de Daech sont intervenues. Nous, les Kurdes, voulons vraiment que le référendum se déroule. C'est notre droit.»

Et de préciser que les habitants locaux aspirent à «accéder à l'indépendance et créer un gouvernement indépendant au Kurdistan».

© Sputnik . Hikmet DurgunKemkan Husen
Kemkan Husen - Sputnik Afrique
Kemkan Husen

D'après un autre interlocuteur de Sputnik, Kemkan Husen, l'ambiance de fête se sent partout dans la ville, parce que les Kurdes rêvent de leur indépendance depuis des décennies.

«En plein sommeil, chaque Kurde voit le moment où l'indépendance est déclarée. Les Kurdes ne veulent pas rester au sein de l'Irak, et ils ne sont pas obligés à l'accepter. Nous souhaitons garder des relations fraternelles avec l'Irak et les autres gouvernements. Je pense que quelque 90% de Kurdes voteront en faveur de l'indépendance lors du référendum.»

Le référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien est prévu le 25 septembre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала