La Syrie combattra toute force, y compris les milices soutenues par Washington

© REUTERS / Rodi SaidLes combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS) au nord de Raqqa
Les combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS) au nord de Raqqa - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Un haut fonctionnaire de l’administration du Président Bachar al-Assad a déclaré vendredi que le gouvernement syrien lutterait contre toute force, y compris celles soutenues par les États-Unis, afin de réunifier l’ensemble du pays.

Déterminé à rétablir l'unité du pays, le gouvernement est prêt à combattre toutes les forces, y compris celles appuyées par les Américains, a déclaré l'un des principaux conseillers du Président syrien Bachar el-Assad, Bouthaina Shaaban.

«Que ce soit les Forces démocratiques syriennes, ou Daech ou toute force étrangère illégitime dans le pays… nous allons nous battre et les défaire afin que notre terre soit complètement libérée de tout agresseur», a déclaré Bouthaina Shaaban dans une interview accordée à la chaîne de télévision Al Manar.

Moscou - Sputnik Afrique
Moscou: la présence US en Syrie viole le droit international
Le fonctionnaire a indiqué que les Forces démocratiques syriennes soutenues par les États-Unis s'étaient emparées «sans combat» de zones contrôlées précédemment par Daech et les a ainsi accusés de collusion avec les djihadistes.

La Russie, la Turquie et l'Iran, les trois pays garants du cessez-le-feu en Syrie, ont annoncé vendredi la création de la quatrième zone de désescalade en Syrie. Il est prévu de déployer des forces de contrôle de la désescalade dans les provinces syriennes d'Idlib, de Lattaquié, de Hama et d'Alep.

Syrie - Sputnik Afrique
Le ministère russe de la Défense révèle les nouveaux moyens de lutter contre Daech
Trois zones de désescalade fonctionnaient jusqu'ici en Syrie: dans le sud, dans la province de Deraa (à la frontière syro-jordanienne), dans la banlieue de Damas (Ghouta orientale) et au nord de la province de Homs.

Ces derniers temps, les terroristes ont significativement cédé du terrain en Syrie: appuyée par l'aviation russe, l'armée syrienne a arraché aux djihadistes Hama, Homs, Lattaquié, Palmyre et Alep. Début septembre, plusieurs villes en Syrie ont enfin retrouvé la liberté des djihadistes, y compris Uqayribat et Deir ez-Zor.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала